fbpx
A la une Autre thérapies Médecine douce

3 clés pour garder une bonne mémoire

Améliorer-mémoire_Solutions Santé Naturelle

La préservation des facultés cognitives est un facteur essentiel pour vivre le plus longtemps possible en bonne santé. Vous souhaitez connaître les astuces naturelles pour booster votre mémoire à tous les âges de la vie ? Nos experts font le point pour vous sur la question !

L’efficacité de la phytothérapie ayurvédique

La préservation de la mémoire à l’aide de plantes est un aspect primordial de la tradition ayurvédique. L’Ayurveda fait appel à 3 plantes aux propriétés reconnues pour soutenir nos fonctions cognitives.

Le Brahmi

Également connues sous le nom de Bacopa Monnieri, les feuilles de Brahmi se caractérisent par leurs actifs favorables aux fonctions intellectuelles. Riche en Bacoside A et B, en vitamine C et en flavonoïdes, le Brahmi soutient la mémoire immédiate et facilite les réflexes d’apprentissage.

Le Brahmi est une plante efficace pour lutter contre le stress et l’anxiété chronique. Ses vertus neurologiques et émotionnelles sont aujourd’hui reconnues par des études scientifiques locales. C’est pourquoi on la préconise pour réguler l’humeur et favoriser une meilleure concentration.

Notons qu’une cure de feuilles de Brahmi est indiquée aux étudiants lors du passage d’un examen. Le Brahmi est un allié efficace pour lutter contre la fatigue psychique, notamment en période de surmenage.

Les bienfaits du Brahmi sur la perte de mémoire s’expliquent aussi par ses nombreuses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. La plante permet une inhibition des cytokines pro-inflammatoires responsables de la maladie d’Alzheimer et de la maladie de Parkinson.

Le Centella Asiatica

La Centella Asiatica ou Gotu Kola est une plante particulièrement appréciée des éléphants d’Inde. En Ayurvéda, on établit donc un lien particulier entre la plante et l’intelligence remarquable du gros mammifère. Consommé par l’homme, le Gotu Kola permet de clarifier le mental et d’améliorer les capacités de raisonnement.

On le préconise généralement pour booster la longévité et lutter naturellement contre le stress et l’anxiété. Celle que l’on surnomme Herbe du Tigre est connue pour améliorer sensiblement la circulation sanguine. Dans la vie quotidienne, l’Ayurvéda la préconise pour soigner les troubles bénins de la mémoire. Il est aussi un allié contre le surmenage ou pour aider les étudiants en période de bachotage.

Le Shankhpushpi

Appartenant à la famille des convolvulacées, le Shankhpushpi est reconnu pour ses vertus psychostimulantes et anxiolytiques. On le préconise généralement pour réduire les troubles anxieux et améliorer la mémorisation.

Riche en antioxydants, le Shankhpushpi permet de libérer l’organisme de ses toxines. Il favorise la digestion et agit comme un stabilisateur psychique et émotionnel. Notons que cette plante intervient dans le soin d’un grand nombre de pathologies, comme l’épilepsie, les maladies du foie et les pathologies virales.

Les aliments clés pour booster votre mémoire

Le chocolat noir

Issu des fèves de cacao, le chocolat noir se distingue par sa teneur en flavonoïdes particulièrement importante. En effet, un apport suffisant en flavonoïdes permet de favoriser la croissance des neurones. Il contribue à la santé des vaisseaux sanguins et à une bonne circulation sanguine dans notre cerveau.

Selon certaines études, une consommation régulière de chocolat noir encourage la plasticité cérébrale liée à l’apprentissage. Notons que de nombreuses études ont aussi montré l’intérêt des flavonols pour irriguer et oxygéner notre cerveau.

Les poissons gras

Alliés de notre santé, les poissons gras sont reconnus pour leur richesse en acide gras oméga 3. Les omégas 3 participent à la formation des membranes qui entourent chaque cellule du corps et de notre cerveau. Manger régulièrement du thon, du saumon, de la sardine, du hareng ou du maquereau est aussi essentiel pour améliorer les capacités de réflexion et la fonction cognitive.

Les fruits secs

Consommer des fruits secs et des graines est particulièrement utile pour favoriser la mémoire. Riches en omégas et en antioxydants, les oléagineux (raisins secs, amandes, noisettes) et les graines (graines de courges, de tournesol, etc.) protègent nos cellules du stress oxydatif. Leur teneur en vitamine E participe également à réduire le risque de maladies neurodégénératives en lien avec le vieillissement.

Compléments alimentaires : les alliés de la fonction cérébrale

Le zinc

Indispensable au fonctionnement de centaines d’enzymes, le zinc est aussi l’élément qui a la plus forte concentration dans notre cerveau. Une carence en zinc est aussi responsable de troubles de la mémoire passagers, comme l’oubli d’un mot, par exemple.

Le zinc est un oligo-élément essentiellement présent dans le poisson, la viande et les crustacés. Difficilement assimilable, nous conseillons une supplémentation en citrate de zinc à raison de 10 mg par jour.

Le sélénium

Indispensable au développement neurologique, le sélénium permet de lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement des cellules.

On le trouve dans différents aliments comme les œufs, le poisson, les noix du Brésil, les céréales et la levure de bière. Pour éviter les carences, nous vous conseillons un apport entre 1 et 5 ⴗg/kg et par jour.

Le glutathion

Cet acide aminé est particulièrement efficace dans la lutte contre le stress oxydatif. Il joue un rôle en synergie avec d’autres éléments comme le zinc, la vitamine B et la vitamine C.

Dans l’alimentation, on le trouve essentiellement dans les crucifères, type brocolis, choucroute, chou de Bruxelles. Notons que le glutathion est un des antioxydants les plus prometteurs pour prévenir certaines maladies cérébrales type Parkinson ou Alzheimer.

Vitamine B3 ou Niacine

Également appelée PP ou Niacine, la vitamine B3 est riche en acide nicotinique et en nicotinamide. Ce dernier participe à la synthèse de la dopamine et la noradrénaline indispensable à notre cerveau.

Les viandes les plus riches en vitamine B3 sont le poulet, le foie de veau, d’agneau ou de génisse. Une carence est donc possible chez les sujets végétariens ou les personnes souffrant d’addictions sévères (tabac, alcool, médicament, etc.).

Le Tryptophane

Le tryptophane est un acide aminé permettant la production de sérotonine et de mélatonine. C’est aussi lui qui permet la synthèse de la vitamine B3 au niveau du foie.

Idéal pour lutter contre le stress, on le trouve essentiellement dans les riz complets, la banane, les produits laitiers, les noix de cajou, la viande et le poisson. Sous forme de complément alimentaire, on le trouve avec le 5 HTP. Notons toutefois qu’il ne permettra pas de synthétiser la vitamine B sous cette forme.

Sources :

Doutres, Bernard (2014). Un cerveau au Top. Vergèze : Thierry Souccar Editions, 192 p.

https://www.who.int/features/qa/55/fr/

Articles liés

Le régime méditerranéen : comment bien programmer son régime ?

5 Solutions naturelles pour booster son système immunitaire

9 plantes aromatiques bénéfiques pour la santé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.