fbpx
A la une Environnement

Canicule : comment faire face à la vague de chaleur ?

Canicule : les solutions pour faire face à la vague de chaleur

Cette semaine, c’est le retour de la canicule sur la France. Après la catastrophe de 2003, mieux vaut être prévenu et savoir quels sont les bons gestes à adopter pour se protéger contre cette chaleur.

La canicule se définit comme une vague de chaleur intense qui dure au moins trois jours consécutifs et dont les températures nocturnes avoisinent les 20°C.

La pollution et l’humidité de l’air augmentent le risque sanitaire et accentuent la gêne pendant la période de canicule.

 

Les effets de la canicule sur l’organisme

En période de canicule, le mécanisme de thermorégulation se met en place pour évacuer la chaleur. Le corps transpire, le cœur bat plus vite, le débit sanguin augmente et les vaisseaux sanguins de la peau se dilatent pour refroidir le sang.

Pour autant, deux risques majeurs sur l’organisme sont à retenir pendant la canicule : le risque de déshydratation et le coup de chaleur.

  • La déshydratation

Chez les personnes fragiles, le risque de déshydratation n’est pas négligeable. Chez les bébés par exemple, elle se caractérise par une bouche sèche et une couche sèche. Si vous remarquez que vous n’avez plus soif ou si vos urines sont foncées, ce sont des signes de déshydratation.

D’autres signes sont à prendre en compte comme la fatigue, l’épuisement, les nausées, les maux de tête, ou une confusion. Des crampes peuvent survenir à cause de la perte de sels minéraux comme le sodium lors de la transpiration. Il est à noter que certains médicaments comme les diurétiques ont une influence sur l’hydratation des patients. Dans ce cas précis, il est nécessaire de consulter son médecin traitant pour envisager de stopper la prise de diurétiques pendant la canicule.

Les patients sous neuroleptiques sont aussi des sujets à risque car ils ne ressentent pas les effets de la chaleur et présentent des troubles de la thermorégulation.

  • Le coup de chaleur

Lors d’une surexposition à des températures très élevées le coup de chaleur peut survenir. Il se caractérise par une peau sèche et chaude, un rythme cardiaque élevé (tachycardie), une température corporelle élevée (hyperthermie) qui dépasse les 39°C, une respiration plus rapide, des maux de tête, des nausées ou des vomissements, une confusion et une possible perte de connaissance. Le coup de chaleur est souvent lié à une conséquence de la déshydratation. Il s’agit d’une urgence vitale car il est mortel dans 20 % des cas.

 

Les solutions pour faire face à la canicule

 

Savoir bien s’hydrater

Pour s’hydrater correctement, Il est conseillé de boire environ 1,5 l d’eau par jour. Néanmoins, les personnes âgées doivent veiller à ne pas boire trop d’eau car attention au risque d’hyponatrémie. A cause d’une consommation excessive d’eau, le sodium peut se retrouver fortement dilué, ce qui aura pour conséquence des nausées, des maux de tête voire même des œdèmes.

Les boissons sucrées, le café ainsi que l’alcool ne désaltèrent pas. Bien au contraire. L’alcool, d’ailleurs, est à éviter en raison de ses effets diurétiques qui peuvent entraîner une forte déshydratation. Surtout ne pas attendre la sensation de soif, car cela signifie que l’on est déjà déshydraté.

Il est également possible de s’hydrater en privilégiant les aliments riches en eau et en sodium, comme la laitue, la courgette, la tomate, le poivron, le radis ou encore le concombre. Tous ces légumes sont constitués en majeure partie d’eau. Pensez aux fruits tels que la pastèque, le pomelo ou le melon, qui vous rafraichiront et vous hydrateront au mieux.

Enfin, il est recommandé de mouiller sa peau régulièrement, surtout les personnes âgées et les bébés. Rien de tel qu’un brumisateur qui participe à réduire la température corporelle. Préférez les douches tièdes aux froides afin d’éviter un choc thermique aux conséquences immédiates.

Rester à l’ombre et au frais

Pour rester à l’ombre et au frais, veillez à fermer les volets de votre domicile et à vous protéger du soleil aux heures les plus chaudes. Aérez dès qu’il y a un peu d’air frais, de préférence tôt le matin ou en soirée.

Pour vous rafraîchir, vous pouvez installer plusieurs ventilateurs dans la maison, de préférence « mobiles », pour éviter une arrivée d’air constante. De la même manière, ne laissez pas un ventilateur allumé et dirigé sur vous en permanence, cela pourrait provoquer un dessèchement de la gorge, une accélération de la déshydratation ou encore un début de rhume.

Ne pas s’exposer au soleil

De manière générale, ne vous exposez pas au soleil lors d’une canicule, quel que soit l’endroit.

Les personnes les plus vulnérables à la chaleur sont les enfants en bas âge et les nourrissons, les personnes âgées, les malades et les femmes enceintes. Ces catégories de population doivent être protégées en restant à l’intérieur lors des heures les plus chaudes (en général l’après-midi).

Si vous devez sortir, abritez-vous un moment dans des lieux publics (musée, bibliothèque, grand magasin…) jusqu’à ce que la température extérieure baisse.

Adapter ses vêtements

Privilégiez des vêtements courts, amples, qui ne sont pas près du corps (de préférence en coton, sans matière synthétique). Evitez les couleurs trop sombres, qui gardent la chaleur et troublent l’évacuation de la sueur. Pensez aux chapeaux, casquettes et autre couvre-chefs, pour vous prémunir de l’insolation.

Dire stop au sport

Evitez au maximum les séances de sport en extérieur ou dans des lieux confinés et mal aérés. Cela peut provoquer des coups de chaleur importants, dangereux pour le corps, qui n’arrive pas à se refroidir correctement.

Donner des nouvelles (et en prendre)

De la canicule de 2003, il faut tirer des enseignements notamment en ce qui concerne l’isolement. Evitez de laisser vos proches sans nouvelles, .et demandez-leur régulièrement de leurs nouvelles notamment aux personnes seules, âgées ou isolées.

Sources:

https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=insolation-pm-symptomes

https://www.allodocteurs.fr/bien-etre-psycho/environnement-et-sante/canicule/canicule-nos-conseils-pour-avoir-moins-chaud_10818.html

 

 

Articles liés

Curcuma : Découvrez ses 5 propriétés étonnantes pour la santé

☙ Infos Santé Naturelle ❧

7 Astuces pour manger Bio sans se ruiner

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Objectif zéro déchet : 4 Astuces pour bien commencer

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.