fbpx
A la une Phytothérapie Solutions naturelles

Cannabidiol : tout ce qu’il faut savoir sur l’huile de CBD

Huile-cbd-bienfaits

Issue du cannabis, l’huile de CBD (cannabidiol) n’est pas un psychotrope, est légale en France et possède des vertus thérapeutiques inestimables. Achetée en boutique spécialisée ou en pharmacie, elle est utilisée comme complément alimentaire pour ses effets relaxants, antalgiques et anti-inflammatoires… mais sous certaines conditions. Explications.

Le cannabis est une substance complexe qui contient une centaine de molécules. Parmi celles-ci, on distingue deux principaux composés chimiques : le CBD (cannabidiol) et le THC (tétrahydrocannabinol). Mais alors que le THC a une action addictive et hallucinogène, le CBD en est dépourvu.

L’huile de CBD est l’une des formes les plus en vogue sur le marché. La raison ? C’est la plus simple d’usage et celle qui s’adresse au plus grand nombre. C’est aussi la plus efficace !

Mais l’huile de CBD c’est quoi ?

L’huile de CBD est extraite des trichomes des plantes de cannabis, petites glandes de résine présentes sur les fleurs et sur les feuilles principales. Il existe plusieurs qualités d’huiles de CBD liées d’une part aux plants de chanvre eux-mêmes, mais également à la méthode d’extraction. Le procédé le plus sûr et le plus fiable est sans conteste l’extraction au CO2, permettant de recueillir les substances végétales actives, en ne laissant aucun résidu de solvant.

Pour quels bienfaits utiliser l’huile de CBD ?

Le CBD n’est pas considéré comme un « médicament ». La loi française le qualifie seulement de « complément alimentaire », car ses vertus médicinales n’ont pas été validées par la communauté savante et les autorités sanitaires. Néanmoins, les centaines d’études scientifiques à son sujet et l’engouement croissant de ses consommateurs n’ont fait qu’assoir sa réputation et confirmer une thérapeutique naturelle avérée dans de nombreux domaines.

Effets anti-inflammatoires et antalgiques…

L’huile de CBD atténue les inflammations chroniques musculaires et articulaires (rhumatismes, arthrite, sclérose en plaques, maladie de Crohn, etc.), et ce, grâce à son action sur le SEC (système endocannabinoïde), un dispositif de régulation des fonctions essentielles de l’organisme. (1)

Effets anxiolytiques…

L’huile de CBD réduit le stress et l’anxiété, a un pouvoir relaxant, améliore le sommeil, diminue les troubles liés au stress post-traumatique… Ces effets sont liés à la capacité du CBD à agir sur les récepteurs cérébraux de la sérotonine, un neurotransmetteur qui régule l’humeur et les émotions. (2)

Effets sur l’épilepsie…

L’huile de CBD a des propriétés anti-convulsivantes et neuroprotectrices, permettant ainsi de limiter la fréquence et l’intensité des crises d’épilepsie de 50 % chez certains patients. Et notamment ceux en échec thérapeutique. Ce taux d’efficacité est comparable à celui que l’on peut retrouver avec la plupart des antiépileptiques disponibles sur le marché. (3)

Mais aussi…

Des travaux scientifiques pourraient révéler dans les années à venir des effets bénéfiques de l’huile de CBD dans d’autres pathologies telles que la bipolarité et la schizophrénie, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer…

Comment doser l’huile de CBD ?

Il n’existe pas de dosage optimal et vous devrez jongler avec plusieurs paramètres pour trouver la quantité dont vous avez besoin :

  • votre poids,
  • ce que vous voulez traiter,
  • la santé de votre organisme,
  • la concentration du produit utilisé.

En pratique, la quantité de CBD contenue dans un flacon d’huile est exprimée en pourcentage. Cela signifie qu’un flacon de 10 ml à 5 % représente un dosage de 500 mg de CBD, et qu’un flacon indiquant un taux de 40 % en comporte 4000 mg.

Il est clair que d’une personne à l’autre le dosage idéal sera différent. Un conseil : démarrez avec de faibles doses (5 %) et laissez à votre corps le temps de s’habituer à ce nouveau traitement. Augmentez progressivement en fonction des symptômes ressentis et du soulagement qui suit.

Une notice indiquant entre autres la posologie est souvent jointe à l’emballage. N’hésitez pas, d’autre part, à demander de l’aide au pharmacien ou au revendeur. Ils vous seront d’un précieux secours. 

Comment prendre de l’huile de CBD ?

L’huile de CBD se consomme sous différentes formes : sublinguale, dans l’alimentation ou en application locale. L’application sublinguale est la plus efficace, car elle est immédiatement absorbée par les muqueuses. À l’aide de la pipette fournie avec le flacon, déposez le nombre de gouttes dont vous avez besoin sous la langue et laissez agir entre 45 secondes et 1 minute avant d’avaler. Effet garanti en 25 à 30 minutes.

Vous souffrez de psoriasis, d’eczéma, d’acné ? L’huile de CBD a des propriétés nourrissante, hydratante et anti-inflammatoire. Une ou deux gouttes suffisent, en application locale sur une peau propre, par pression et petits mouvements circulaires.

Dans l’alimentation ? Rien de plus simple ! Déposez quelques gouttes d’huile de CBD dans une salade, un yaourt ou un jus de fruits. Mais patience… Les effets ne seront ressentis qu’au bout de deux heures environ.

Quels sont les effets secondaires à la prise d’huile de CBD ?

L’huile de CBD n’a pas d’effets toxiques et ne provoque aucune dépendance ou d’addiction. Les principaux effets secondaires rencontrés à petite dose en début de traitement sont :

  • sécheresse buccale ;
  • vertiges et étourdissements (liés à une pression artérielle basse) ;
  • nausées ;
  • sensation d’inconfort dans l’estomac ;
  • somnolence ;
  • troubles hépatiques…

Quelles sont les précautions à prendre ?

La consommation de CBD ne peut en aucun cas se substituer à un traitement médical.

Pour avoir une haute qualité de CBD, il est recommandé de privilégier du cannabidiol issu d’une agriculture biologique. C’est la garantie d’un produit « pur » et d’une fabrication dans le respect des réglementations européennes.

Soyez vigilant(e) si vous avez des problèmes artériels (ou en cas d’antécédents familiaux) et si vous êtes enceinte ou allaitante. Un avis médical peut être nécessaire, même si les effets secondaires sont minimes, voire inexistants, à faible dose chez le nouveau-né.

Contre-indication formelle si vous souffrez de troubles cardiaques, si vous avez la maladie de Parkinson ou si vous êtes allergique au pollen de l’espèce botanique Cannabis Sativa L.

Si vous pensez avoir trop consommé d’huile de CBD, pas de panique ! Selon l’OMS, le CBD n’est pas une drogue et n’est nullement dangereux pour la santé. Vous aurez tout au plus les effets secondaires classiques, mais plus intensément et plus longtemps.

Des interactions médicamenteuses sont possibles avec au total 57 médicaments : certains antidépresseurs (amitriptyline, clomipramine et lofépramine), contraceptifs oraux (ethinylestradiol), antalgiques (fentanyl), médicaments pour la thyroïde (lévothyroxine), sédatifs (propofol) et anticoagulants (acénocoumarol et warfarine).

A lire aussi >>> Huile CBD : comment utiliser l’huile de cannabidiol ?

Sources :

(1) https://www.revmed.ch/view/579545/4590381/RMS_idPAS_D_ISBN_pu2008-24s_sa05_art05.pdf
(2) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30157131/ Cannabidiol modulates serotonergic transmission and reverses both  allodynia and anxiety-like behavior in a model of neuropathic pain
Danilo De Gregorio  1 Ryan J McLaughlin  2 Luca Posa  1   3 Rafael Ochoa-Sanchez  1 Justine Enns  1 Martha Lopez-Canul  1 Matthew Aboud  1 Sabatino Maione  4 Stefano Comai  1   5 Gabriella Gobbi  1   3
(3) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24854329/ Cannabidiol: Pharmacology and potential therapeutic role in epilepsy and other neuropsychiatric disorders
Orrin Devinsky, Maria Roberta Cilio, Helen Cross, Javier Fernandez-Ruiz, Jacqueline French, Charlotte Hill, Russell Katz, Vincenzo Di Marzo, Didier Jutras-Aswad, William George Notcutt

Articles liés

Vivre avec une douleur chronique

Comment avoir les cheveux longs naturellement ?

5 bonnes raisons de consommer des fibres alimentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.