A la une Bien-être Environnement

Comment se protéger du soleil naturellement ?

Se protéger du soleil naturellement

L’été est déjà bien installé et avec lui de belles journées généreusement ensoleillées voire…caniculaire. Indispensable à la bonne humeur et au bien-être, le soleil n’est pourtant pas l’ami de votre peau. Voici quelques conseils pour vous aider à vous protéger naturellement contre ses effets indésirables.

Pourquoi faut-il se protéger du soleil ?

Bien qu’il soit indispensable pour assurer la synthèse de la vitamine D, et source de bonne humeur incontestée, le soleil a des effets nocifs pour la peau en cas d’exposition régulière et prolongée.

Il peut être à l’origine de graves problèmes de santé, dont le plus connu est le mélanome. De plus, se prélasser de manière excessive et répétée sous ses rayons entraîne, à terme, le vieillissement prématuré de la peau. L’apparition de taches pigmentaires de couleur brune et de rides peut résulter de trop longues séances de bronzage.

Décryptage des effets des rayons ultraviolets (UV)

Les UVA ont une longueur d’onde de 315 à 400 nm. Ils représentent 90 à 95 % des rayons UV sur terre, car ils sont peu absorbés par la couche d’ozone. Bien que leur énergie soit inférieure à celle des UVB, les UVA pénètrent profondément dans le derme. Ils sont donc responsables du bronzage immédiat. À long terme, ils sont impliqués dans le vieillissement prématuré de la peau (rides, taches brunes), les lésions oculaires (cataracte), le stress oxydatif, et ils jouent un rôle dans l’apparition de certains cancers de la peau.

Les UVB ont une longueur d’onde de 280 à 315 nm. Seulement 5 % des UVB arrivent à pénétrer à la surface de la Terre, car une grande partie d’entre eux est absorbée par la couche d’ozone. Ils peuvent traverser l’épiderme et une partie du derme. Ils sont largement responsables des coups de soleil, du bronzage à long terme et de la plupart des cancers de la peau (carcinomes et mélanome malin).

Les UVC ont une longueur d’onde de 100 à 280 nm. De très forte énergie, ils n’atteignent pas la surface de la Terre, car ils sont arrêtés par la couche d’ozone. Très dangereux, ils peuvent causer des dommages importants pour toutes les formes de vie (même à faible dose).

 

Les solutions naturelles pour se protéger du soleil

Si l’utilisation de crèmes solaires classiques représente l’une des meilleures barrières contre les effets nocifs du soleil, elles ne représentent pas forcément une solution saine. Certaines contiennent des composants toxiques et néfastes pour la santé (perturbateurs endocriniens, silicones…), mais aussi pour l’environnement. Heureusement, des solutions naturelles existent pour préserver votre peau sans crainte d’effets secondaires.

Pour se mesurer au soleil, mieux vaut en connaître un rayon. Plusieurs manières de se protéger sont à prendre en compte.

– Contre les coups de soleil

L’utilisation de crèmes solaires biologiques, à base de plantes, représente un très bon moyen de préserver sa peau. Choisissez votre indice de protection en fonction de votre phototype donc en fonction de votre teint et de votre sensibilité. Lors de l’exposition, il vous suffit d’en appliquer sur votre peau toutes les deux heures. Bien entendu, ces crèmes sont à utiliser en tant que compléments de protection et ne constituent en rien un « permis de bronzer » à longueur de journée.

Si par malheur vous ressentez une brûlure liée à un coup de soleil, les astuces de grand-mère portent toujours leurs fruits… et légumes. La pomme de terre, le vinaigre et la tomate appliqués sur les zones concernées pour rafraîchir et soulager la peau. De son côté, le miel, reconnu pour ses propriétés cicatrisantes, hydrate les zones rougies, tout en empêchant celles-ci de peler.

 

Les 6 phototypes de la peau à connaître pour bien choisir sa crème solaire Bio

Type I : Ne bronze pas, a des coups de soleil systématiques

Type II : Bronze difficilement, a des coups de soleil fréquents

Type III : Bronze progressivement, a parfois des coups de soleil

Type IV : Bronze rapidement, a peu de coups de soleil

Type V : Bronze rapidement, a rarement des coups de soleil

Type VI : Peau naturellement pigmentée, n’a jamais de coups de soleil

– Contre le vieillissement cutané et les taches pigmentaires 

Plus sournois, le vieillissement de la peau lié au soleil est un processus lent dont les effets ne sont parfois visibles que plusieurs années après. Des taches brunes, dites taches de vieillesse, apparaissent au niveau du visage et des mains, les rides s’accentuent sur le front et entre les sourcils, et la peau, déshydratée, devient plus sèche et sensible.

Si des crèmes hypopigmentantes réduisent la surproduction de mélanine sur les zones d’apparition des taches brunes, une alimentation saine et naturelle permet également de ralentir le vieillissement cutané. Privilégiez les aliments riches en vitamine A, présente dans les fruits et les légumes pigmentés. Par ailleurs, les aliments riches en antioxydants, (vitamines E et C) démontrent des qualités similaires en contribuant à la neutralisation des radicaux libres.

– Mesures de prévention

Les solutions naturelles doivent être combinées à des gestes de bon sens. Parmi celles-ci :

  • Éviter toute surexposition entre 12h et 16 h. Privilégiez l’ombre.
  • Chapeaux, lunettes de soleil et vêtements couvrants sont à privilégier pour protéger la peau du visage et du dos.
  • S’hydrater régulièrement.
  • Habituer sa peau au soleil de manière progressive dès le printemps.

 

Articles liés

Canicule : comment faire face à la vague de chaleur ?

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Curcuma : Découvrez ses 5 propriétés étonnantes pour la santé

☙ Infos Santé Naturelle ❧

La réflexologie plantaire Thaï

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.