fbpx
A la une Remèdes Naturels Solutions naturelles

Comment soulager les brûlures de la peau ?

soulager-brûlures_Solutions Santé Naturelle

La brûlure se caractérise par une atteinte des tissus de la peau lors d’un contact de type électrique, chimique ou thermique. Vous souhaitez connaître les solutions efficaces pour apaiser naturellement une brûlure ? Nos spécialistes vous partagent leurs meilleures astuces.

Les gestes d’urgence à connaître en cas de brûlure

Brûlure de la peau : caractéristiques et conséquences

Lors d’une brûlure cutanée, la barrière hydrolipidique de la peau est modifiée. Cela signifie que la peau ne joue plus son rôle de barrière pour retenir l’eau qu’elle contient. On constate également une hausse de la perméabilité des vaisseaux sanguins avec l’apparition d’une cloque ou d’un œdème.

La gravité d’une brûlure est identifiable par différents critères, comprenant sa profondeur, sa localisation et son étendue. On entend par cas graves les brûlures concernant les zones sensibles comme les muqueuses, les yeux, le visage, les voies respiratoires ou des orifices.

Il convient également d’appeler le 112 ou le 15 lorsque la brûlure concerne un sujet vulnérable, comme les bébés, les personnes âgées, les personnes alcoolisées ou souffrant de diabète, par exemple. Notons que différents problèmes peuvent survenir sans prise en charge des brûlures profondes. C’est le cas des problèmes d’ordre infectieux, hématologique, métabolique ou circulatoire.

Selon Santé publique France, les brûlures domestiques sont accidentelles dans 94 % des cas en moyenne. Les enfants âgés de moins de 5 ans constituent près du quart des sujets hospitalisés chaque année. Le contact avec les liquides chauds reste la cause la plus répertoriée, avant les solides chauds, les flammes ou la fumée.

Les signes à connaître pour identifier la gravité d’une brûlure

Une brûlure de 1er degré est une brûlure superficielle, de couleur rouge et légèrement sensible au toucher. Une brûlure que l’on peut traiter soi-même est inférieure à 10 % de la surface de notre corps. Par ailleurs, on identifie une brûlure superficielle lorsque celle-ci est inférieure à 3 cm x 3 cm sans signe d’infection majeure.

Toutefois, une consultation chez un médecin est indiquée si la brûlure concerne le visage, les mains, le décolleté ou les organes génitaux.

Lors d’une brûlure de 2e degré, la peau est cloquée et blanchâtre sous l’effet de la pression. La sensibilité au contact est douloureuse, mais la cicatrisation s’effectue généralement entre 2 et 3 semaines.

La brûlure de 3e degré est considérée comme une brûlure profonde, avec une couleur blanchâtre et une perte de la sensibilité. La cicatrisation est généralement impossible sans le recours à un traitement spécifique.

Notons que certains gestes sont particulièrement à proscrire pour traiter une brûlure soi-même. Percer les cloques, appliquer un pansement adhésif ou un coton hydrophile est totalement contre-productif. Nous déconseillons également d’appliquer un corps gras (huile, beurre, blanc d’œuf, dentifrice…) ou une poche de glace sur une brûlure à vif.

De la même manière, contrairement aux idées reçues, ne cherchez jamais à décoller un vêtement si celui-ci adhère à la brûlure. Enfin, nous déconseillons également l’utilisation de corticoïdes, d’alcool ou de pommade antibiotique en soin.

Brûlure : les premiers gestes à privilégier

En cas de brûlure douloureuse, il convient de s’écarter de la source de chaleur, puis de laisser couler de l’eau froide sur la plaie pendant quelques minutes. Ce réflexe permet, en effet, de limiter la propagation de la chaleur avant de mettre en place des soins antalgiques. Toutefois, l’eau froide est dangereuse pour les grands brûlés souffrant généralement d’une chute de température.

En cas d’incendie, il convient d’appeler le 18, puis de recouvrir la victime d’une couverture non synthétique (nylon, viscose, polyester, etc.). Un grand brûlé doit être immobilisé en position allongée en attendant les secours. Retenez qu’il ne doit recevoir, pendant ce temps, ni boisson ni nourriture. Lors d’une brûlure, l’enjeu est surtout de surveiller l’évolution de la plaie et de consulter au besoin.

Dans le cadre d’une brûlure superficielle, il est parfaitement possible d’appliquer certains remèdes naturels pour soutenir le processus de cicatrisation. C’est le cas des solutions suivantes.

Les solutions naturelles pour soulager la brûlure

L’eau froide

En cas de brûlure peu étendue, commencez par faire couler l’eau froide d’un robinet sur la plaie pendant une vingtaine de minutes. Appliquer de l’eau comporte de nombreux bénéfices comme celui de réduire l’œdème et d’éviter la surinfection. Notons que l’eau permet aussi de réhydrater la peau et de faciliter sa cicatrisation.

L’huile essentielle de lavande aspic

La lavande est particulièrement utile pour soulager une brûlure peu profonde. Elle bénéficie, en effet, de propriétés antalgiques et cicatrisantes très intéressantes. Appliquer de l’huile essentielle de lavande aspic aide à soulager la douleur et vient désinfecter la blessure.

L’enjeu est de mettre de l’eau fraîche sur la brûlure avant d’appliquer 2 à 6 gouttes d’HE de lavande aspic en tapotant légèrement. Il est possible de répéter ce geste toutes les 15 minutes sur une période de deux heures environ. N’hésitez pas à mélanger les huiles essentielles à du miel si votre peau est particulièrement endolorie.

Le miel

Le miel est bénéfique pour accélérer le processus de cicatrisation. Parmi ses nombreux composants, il présente une enzyme antiseptique et des prostaglandines permettant de réduire l’inflammation. Utilisé depuis l’Égypte Antique pour soigner les blessures, le miel est encore plus efficace associé à l’huile essentielle de lavande aspic.

L’Aloe vera

Le gel d’Aloe vera possède des bienfaits antiseptiques et anti-inflammatoires notoires. Le gel d’Aloe vera permet d’apaiser la douleur immédiatement, à condition de privilégier un gel à base de 95 % de la plante, sans parfum ni colorant.

Si vous avez de l’Aloe vera chez vous, il suffit de couper une feuille et d’appliquer la pulpe directement sur la brûlure. Cette opération peut se répéter dès que la peau absorbe le gel.

L’huile de millepertuis

En cas de brûlure étendue, vous pouvez appliquer 5 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic dans l’équivalent d’huile végétale de millepertuis. Cette huile végétale se démarque par son pouvoir cicatrisant, antalgique et anti-inflammatoire. Elle est particulièrement efficace sur une brûlure légère ou sur des coups de soleil. Il faudra toutefois éviter de s’exposer au soleil après son application, en raison de son caractère photosensibilisant.

Avertissement : Les informations mentionnées dans cet article sont données à titre indicatif, elles ne sauraient en aucun cas se substituer à un avis médical, ni engager notre responsabilité. Une persistance ou une aggravation des manifestations nécessitent de consulter rapidement son médecin traitant.

Sources :

https://www.ameli.fr/seine-saint-denis/assure/sante/urgence/accidents-domestiques/brulures-peau

https://www.healthline.com/health/home-remedies-for-burns#best-remedies

Articles liés

5 Solutions naturelles pour booster son système immunitaire

L’huile essentielle d’encens « Frankincense » ses bienfaits pour la santé

Les secrets du Moringa Oleifera

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.