fbpx
A la une Remèdes Naturels Solutions naturelles

Comment soulager rapidement les piqûres d’insectes

Piqûre d'insecte

Qu’il s’agisse d’une abeille, d’une araignée ou d’un moustique, les manifestations d’une piqûre d’insecte restent les mêmes. Généralement on constate une réaction douloureuse à l’endroit piqué en lien avec la substance cytotoxique injectée. Focus sur les différents remèdes naturels à notre portée pour soulager efficacement l’inflammation.

Comment reconnaître une piqûre d’insecte ?

Qu’importe l’insecte impliqué dans la piqûre, l’apparition d’une papule de 1 à 15 millimètres doit nous mettre en alerte. Différents symptômes peuvent alors apparaître, comme une rougeur, des démangeaisons, des plaques ou un gonflement. Les motivations d’un insecte qui nous pique varient d’une espèce à une autre. Chez le moustique femelle, la piqûre permet d’absorber le sang humain pour se nourrir. D’autres insectes, comme les guêpes, nous attaquent seulement si elles se sentent en danger.

Si elles sont douloureuses, la plupart des piqûres d’insectes sont bénignes. Toutefois, l’endroit de la piqûre est à prendre en compte pour éviter les complications plus graves. En effet, une piqûre de guêpe localisée sur la langue exige souvent une hospitalisation dans les plus brefs délais.

C’est aussi le cas lorsqu’une personne subit un choc anaphylactique avec la présence d’un œdème de Quincke. Des manifestations comme une chute de la pression artérielle, un asthme ou un malaise nécessitent alors de consulter immédiatement les urgences. Il s’agit ici d’une réaction allergique nécessitant la prise rapide d’un médicament antihistaminique.

Pour se protéger d’une piqûre d’insecte, nous conseillons de faire preuve de prudence, notamment l’été. Les promenades dans des herbes hautes constituent un danger majeur notamment pour les piqûres de tiques. C’est pourquoi il convient de privilégier des vêtements couvrants, même s’il fait chaud. Par ailleurs, l’utilisation d’un produit répulsif naturel est efficace pour protéger les zones du corps exposées.

Les solutions naturelles pour soulager une piqûre d’insecte

Piqûre d’abeille

Dans un premier temps, nous conseillons d’extraire le dard à l’aide d’une carte plastifiée pour neutraliser le venin. Ensuite, nettoyez la plaie avec de l’eau vinaigrée ou un mélange d’eau chaude et de savon de Marseille. La plaie doit également être désinfectée à l’aide d’un antiseptique dans les plus brefs délais. Pour apaiser la douleur, vous pouvez également appliquer un gel d’Apis Mellifica ou une crème enrichie au calendula.

Piqûre de guêpe

Contrairement à l’abeille, la guêpe ne laisse pas de dard au moment de la piqûre. Vous pouvez commencer par désinfecter la plaie pour éviter la propagation des microbes. Notons que le froid est un antidote idéal à la douleur. Pour cela, l’application d’un gant rempli de glaçons est très efficace.

En alternative, vous pouvez déposer un coton imbibé de vinaigre de cidre, ou frotter avec une tranche d’oignon pour vous soulager. L’huile essentielle de lavande aspic est un anti-inflammatoire naturel et un anesthésiant[1]. Elle ne doit toutefois pas s’utiliser chez les enfants de moins de 7 ans, les femmes enceintes et allaitantes.

Piqûre de frelon

La piqûre d’un frelon est particulièrement dangereuse si la personne est allergique. Sans réaction allergique, vous pouvez approcher la piqûre d’une source de chaleur, comme celle d’un sèche-cheveux par exemple. Cette astuce agit comme un antidouleur naturel et accessible. Il est ensuite nécessaire de désinfecter la plaie à l’aide de savon ou d’un spray antiseptique.

Piqûre de moustique

Il est tout d’abord nécessaire de déposer des compresses antiseptiques deux à trois fois par jour sur le lieu de la piqûre. Ensuite, appliquez 2 gouttes d’huiles essentielles de lavande aspic que l’on mélange à une goutte de gel d’Aloe Vera. En phytothérapie, certaines plantes comme le Cassis ou le Plantain peuvent aussi se révéler très bénéfiques.

Piqûre d’araignée

Lors d’une piqûre d’araignée, nous conseillons de nettoyer la zone avec de l’eau et du savon de Marseille. Vous pouvez ensuite appliquer des glaçons dans un linge propre puis désinfecter la plaie à l’aide d’un spray antiseptique. Un cataplasme de bicarbonate de soude et de sel est aussi efficace, à raison de quatre cuillères à soupe de bicarbonate de soude et l’équivalent de sel.

Piqûre de taon

Dans cette situation, il est convenu d’enlever le dard à l’aide d’une pince à épiler puis de désinfecter la plaie. Les huiles essentielles de lavande aspic, de citronnelle et de camomille sont alors idéales pour soulager les démangeaisons. Notons qu’il est indispensable de les diluer dans de l’huile végétale avant application.

L’ensemble de ces protocoles s’appliquent évidemment en dehors des réactions allergiques alarmantes. N’hésitez donc pas à vérifier l’évolution de la piqûre et de contacter les urgences si nécessaire.

Référence : [1] https://www.aude-maillard.fr/soulager-les-piqûres-insectes-meduses-avec-les-huiles-essentielles/)

Articles liés

Beurre de karité Bio : ses vertus curatives et nutritionnelles

☙ Infos Santé Naturelle ❧

5 Solutions naturelles pour lutter contre l’acné et les points noirs

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Les vertus de l’échinacée pour renforcer votre système immunitaire

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.