fbpx
A la une Solutions naturelles

Coronavirus : Comment faire face à l’épidémie ?

Coronavirus_COVID19_Solutions santé naturelle

Le jeudi 16 mars 2020, afin de freiner l’épidémie au coronavirus, le Chef de l’État Emmanuel Macron annonçait la mise en place d’un confinement de la population pour une durée minimale de quinze jours. S’il affiche un taux de mortalité relativement faible, comparé aux autres coronavirus, le Covid-19 se démarque par la vitesse de sa transmission. Focus sur les différents gestes à mettre en place pour affronter l’épidémie.

Qu’est-ce qu’un coronavirus ?

Les Coronavirus (appelés ainsi car ils présentent une forme de couronne ou corona en latin) sont des virus dont le génome (patrimoine génétique) est une molécule d’ARN monobrin de polarité positive. Ce sont des virus de grande taille comparé aux autres virus à ARN, ils sont par conséquent, sujets à de fréquentes mutations. Particulièrement répandues, les maladies liées aux Coronavirus provoquent des infections plus ou moins sévères. Le SRAS-CoV et le MERS-CoV sont des coronavirus émergents associés à des épidémies mortelles.

Depuis janvier 2020, le monde entier s’inquiète de la propagation du COVID- 19 (pour Coronavirus Disease 19). En lien avec une infection au SRAS-CoV2, le COVID-19 apparaît en décembre 2019 sur un marché alimentaire de la région de Wuhan en Chine. Depuis le 11 mars 2020, l’Organisation Mondiale de la Santé a qualifié la situation actuelle de pandémie.

Le mode de transmission de ce coronavirus hautement contagieux est :

  • le contact par les mains ;
  • les postillons (par la toux, les éternuements, les discussions, la diffusion dans l’air etc.) ;
  • le fait de toucher des surfaces contaminées parle virus ;
  • les matières fécales ;
  • le fait de se toucher le visage.

Actuellement, l’origine de la propagation du Coronavirus reste encore énigmatique. La piste d’une transmission par l’animal est toutefois privilégiée, ciblant particulièrement les chauves-souris et les pangolins.

Les symptômes à connaître en cas d’infection au coronavirus

Les symptômes du Coronavirus sont variables d’une personne à une autre. À ce jour, certaines personnes sont porteuses du virus sans présenter de symptômes manifestes, ils sont de ce fait asymptomatiques.

Le temps d’incubation du SARS-CoV-2 varie entre 2 et 15 jours environ avant l’apparition des premiers symptômes.

Selon une étude publiée par des chercheurs chinois dans TheLancet , le COVID-19 se caractérise par un état grippal général, comprenant une toux sèche, de la fièvre, des frissons, une douleur musculaire (myalgie) et des céphalées (maux de tête). Plus récemment, des signes d’anosmie (perte de l’odorat) et d’agueusie (perte du goût) ont été détecté chez de nombreux patients.

Certaines catégories de la population sont particulièrement vulnérables au coronavirus. C’est le cas des personnes âgées et des personnes souffrant de maladies chroniques (diabète, hypertension, maladies respiratoires, obésité, maladies cardio-vasculaires, cancer, etc.).

Les complications observées par les chercheurs chez ces populations à risque sont :

  • le syndrome de détresse respiratoire aiguë qui débute par une dyspnée (gêne respiratoire) puis se caractérise par une respiration accélérée et superficielle ;
  • une pneumonie ;
  • une lésion cardiaque aiguë ;
  • la présence d’ARN dans le sang.

Les patients les plus gravement atteints par la maladie et hospitalisés seraient les plus contagieux. En effet, selon une récente étude de cohorte publiée dans la revue The Lancet, les chercheurs chinois ont montré que la durée de l’excrétion virale serait influencée par la gravité de la maladie au coronavirus.

Notons que les personnes qui ne présentent pas ou peu de symptômes sont tout de même contagieux, mais dans une moindre mesure, car ils sont porteurs du coronavirus. D’où la nécessité de porter un masque de protection, pour se protéger et pour protéger les autres contre une infection au coronavirus. Il est vivement recommandé de jeter le masque après utilisation.

Les gestes simples à connaître pour éviter le COVID-19

Au quotidien, vous pouvez adopter différents réflexes, comme :

  • Éternuer ou vous moucher à l’intérieur de votre coude. Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter à la poubelle.
  • Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique. Le virus peut être présent sur différentes surfaces et y rester entre 3 et 12 heures.
  • Éviter les lieux de rassemblement et se tenir à une distance de 1 mètre minimum des autres personnes. Éviter aussi les contacts physiques comme les embrassades et les poignées de main.
  • Nettoyer et désinfecter régulièrement les surfaces à risques comme les téléphones, les tablettes, les poignées de porte, les tables, les claviers, etc.
  • Éviter de se toucher le visage.
  • S’isoler et se protéger à l’aide d’un masque.

Afin de freiner la propagation de l’épidémie au coronavirus, la majorité des pays ont adopté des mesures de confinement de leur population. La distanciation sociale est une mesure essentielle pour stopper la maladie. D’autres pays ont opté pour la réalisation de tests massifs de leur population afin d’isoler le plus tôt possible les personnes contaminées par le coronavirus.

Les solutions naturelles pour se prémunir contre l’infection

Pour éviter la contamination du COVID-19, il est essentiel de booster jour après jour votre système immunitaire. Heureusement, des remèdes naturels peuvent vous y aider.

La vitamine C

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble (soluble dans l’eau). Indispensable à notre organisme, elle aide à stimuler le système immunitaire. Ses effets antioxydants aident à lutter contre les radicaux libres. Certains fruits et légumes colorés et crus sont particulièrement riches en vitamine C : les agrumes (orange, citron,pamplemousse), poivrons jaunes et rouges, tomates, piments, les fruits rouges (fraise, framboise), les légumes verts (brocoli, choux verts).

L’apport journalier recommandé en vitamine C est de110 mg pour un adulte.

Une supplémentation en vitamine C est nécessaire en cas d’apport insuffisant, il s’agit principalement d’acide ascorbique (ascorbate). Certaines supplémentations se présentent sous forme de comprimés ou de poudre à action prolongée. Associées à des bioflavonoïdes, elles permettent d’augmenter l’absorption et l’efficacité de la vitamine C. Il existe également des formes moins acides ou liposolubles selon la tolérance de chacun.

Les probiotiques

Une bonne immunité passe aussi par la santé et l’équilibre de nos intestins. Pour préserver votre « deuxième cerveau », n’hésitez pas à faire des cures de probiotiques sur le long terme pour réensemencer votre microbiote intestinal.

La vitamine D

La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les lipides). C’est une hormone synthétisée dans la peau à partir d’un dérivé du cholestérol sous l’action des rayons ultraviolets B (UVB) du soleil.

Elle existe principalement sous deux formes :

  • Vitamine D2 ou ergocalciférol produite par les végétaux (plantes, champignons et levures).
  • Vitamine D3 ou cholécalciférol synthétisé par la peau ou d’origine animale (jaune d’œuf, poisson gras, huile de poisson, etc.).

Des études tendent à montrer que la vitamine D joue un rôle majeur dans la régulation du système immunitaire, notamment pour les réponses immunitaires aux infections virales.

Une supplémentation en vitamine D serait efficace pour diminuer le risque d’infections respiratoires aiguës.

Les compléments de vitamine D disponibles en vente libre dans les pharmacies ou les boutiques Bio sont sous forme de poudre, capsules, flacon avec codigoutte, et comprimés. Les ampoules de vitamine D sont en revanche prescrites par le médecin et donc délivrées uniquement sous ordonnance.

À titre indicatif, une prise de 2000 UI par jour pourrait être nécessaire pour maintenir un taux physiologique de vitamine D chez un adulte.

Les aliments qui aident à stimuler votre immunité

Notons que le renforcement de votre immunité se passe surtout dans votre assiette. N’hésitez pas à consommer des aliments aux propriétés anti-infectieuses comme l’ail, la coriandre, l’huile de coco, le chou frisé, le gingembre ou les champignons de la pharmacopée asiatique comme le shiitaké ou le reishi. Les probiotiques et les aliments fermentés protègent efficacement les intestins et permettent de garantir un microbiote sain. Les bouillons d’os et bouillons de poules aident également à renforcer l’immunité.

À lire aussi >>> 7 raisons qui prouvent les bienfaits du gingembre .

Les huiles essentielles

Certaines huiles essentielles possèdent des propriétés antivirales, elles peuvent de ce fait aider à diminuer la contagiosité du coronavirus. C’est le cas des huiles essentielles suivantes :

  • L’huile essentielle de Niaouli

L’huile essentielle de Niaouli est particulièrement efficace pour lutter contre les infections respiratoires d’origine virale. Elle possède en outre des propriétés antibactériennes et antifongiques.

Elle est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 6 ans, les personnes asthmatiques et les cancers oestrogéno-dépendants.

  • L’huile essentielle d’eucalyptus radiée

L’huile essentielle d’eucalyptus radiée est riche en eucalyptol (1,8 cinéole), elle possède des propriétés antivirales, antibactériennes et anti-infectieuses. Expectorante, elle agit sur les voies aériennes supérieures.

Elle est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 3 ans et les personnes asthmatiques.

  • L’huile essentielle de Pin sylvestre

L’huile essentielle de Pin sylvestre est efficace pour lutter contre les infections ORL. Elle est particulièrement conseillée en diffusion en cas d’épidémie ou d’infections virales. Elle peut être appliquée, à titre préventif, sur la plante des pieds contre les infections virales.

Elle est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes, pour les enfants de moins de 6 ans et en cas d’infections rénales.

À l’heure actuelle, aucune huile essentielle ne peut spécifiquement guérir de ce nouveau coronavirus.

Comment fabriquer son gel hydroalcoolique ?

Il est de plus en plus difficile de se procurer du gel hydroalcoolique depuis le début de l’épidémie au coronavirus. Voici deux recettes simples de gel hydroalcoolique que vous pourrez confectionner vous-même selon votre sensibilité.

  • Gel hydroalcoolique naturel à base d’Aloe vera

Pour un flacon de 100 ml, il vous faut :

  • 50 ml de gel Aloe vera de préférence Bio
  • 30 ml d’alcool à 70° (pour son action bactériolytique)
  • 13 ml d’huile végétale de Jojoba
  • 3 ml d’huile essentielle de Niaouli
  • 3 ml d’huile essentielle de Lavande vraie
  • Gel hydroalcoolique naturel sans Aloe vera

Pour un petit flacon de 10 ml, il vous faut :

  • 0,8 ml de glycérine végétale Bio
  • 2 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
  • 2 gouttes d’huile essentielle de citron
  • 9 ml de base neutre

Comment fabriquer son masque de protection soi-même ?

Sources :

Caractéristiques cliniques des patients infectés par le nouveau coronavirus 2019 à Wuhan en Chine, Prof. Chaolin Huang, MD and Col. 24 janv. 2020, https://doi.org/10.1016/S0140-6736(20)30183-5

Fei Zhou, and Col. Évolution clinique et facteurs de risque de mortalité des patients hospitalisés adultes atteints de COVID-19 à Wuhan, en Chine: une étude de cohorte rétrospective . The Lancet , 2020 DOI: 10.1016 / S0140-6736 (20) 30566-3

https://www.sudouest.fr/2020/03/14/est-il-possible-d-etre-porteurs-sains-du-coronavirus-mais-contagieux-7324118-10988.php

La vitamine D et l’état antivirale https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3308600/

Vitamine D et Immunité innée et adaptative https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21419266

Supplémentation en vitamine D pour prévenir les infections respiratoires aiguës: méta-analyse des données des participants individuels https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30675873

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HuilesEssentielles/Fiche.aspx?doc=huile-essentielle-niaouli

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HuilesEssentielles/Fiche.aspx?doc=huile-essentielle-pin-sylvestre

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HuilesEssentielles/Fiche.aspx?doc=huile-essentielle-eucalyptus-radiata

https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2622497-faire-gel-hydroalcoolique-maison-recette-naturelle/

Articles liés

Comment se soigner à l’eau d’argile ?

☙ Infos Santé Naturelle ❧

5 alternatives originales à la farine de blé

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Griffonia simplicifolia : une plante anti-stress

☙ Infos Santé Naturelle ❧

3 comentaires

Les vertus de l’échinacée pour renforcer votre système immunitaire | Solutions Santé Naturelle 17 avril 2020 at 11 h 05 min

[…] À lire aussi >>> Coronavirus : Comment faire face à l’épidémie ? […]

Reply
5 Solutions naturelles pour booster son système immunitaire | Solutions Santé Naturelle 19 avril 2020 at 16 h 04 min

[…] À lire aussi >>> Coronavirus : Comment faire face à l’épidémie ? […]

Reply
Les atouts de la vitamine A pour la santé | Solutions Santé Naturelle 5 juin 2020 at 17 h 16 min

[…] À lire aussi >>> Coronavirus : comment faire face à l’épidémie ? […]

Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.