fbpx
A la une Alimentation Bien manger

Lécithine de soja : bon ou mauvais pour la santé ?

Lécithine de soja_Solutions santé naturelle

Le soja est une plante herbacée originaire de Chine qui fut introduite en Europe au cours du 18e siècle. Sa richesse en lipide, en protide et en lécithine en fait une alliée nutritive particulièrement appréciée dans le monde. Analyse d’une plante complexe et de ses effets contrastés sur la santé.

Qu’est-ce que la lécithine de soja ?

La lécithine de soja s’obtient par pression et décantation de la graine du soja. Elle se compose essentiellement de phospholipides considérés comme un mélange d’acides gras, de glycérols et de phosphates.

À ce jour, elle fait partie des additifs les plus fréquemment utilisés par l’industrie agro-alimentaire et pharmaceutique. On la reconnaît sous l’additif E322, qui correspond à un sous-produit de l’huile de soja. Elle est utilisée dans la fabrication des produits industriels comme agent stabilisant et émulsifiant.

En d’autres termes, sa présence permet d’éviter que les graisses et l’eau ne se séparent dans les aliments. Prise en complément alimentaire, elle montre son intérêt par sa richesse en choline. Présente en quantité notable dans les œufs, la choline vient soutenir l’action du cerveau, du cœur et du foie.

La lécithine de soja est une source de protéine à bas prix, ce qui justifie son utilisation pour nourrir les animaux d’élevage. Bien qu’elle soit reconnue pour son utilité, la lécithine de soja fait toutefois l’objet de nombreuses controverses. À ce jour, son innocuité ne cesse d’être remise en cause par les scientifiques.

A lire aussi >>> 6 Protéines végétales indispensables pour manger moins de viande

La lécithine de soja est-elle sans danger ?

La lécithine de soja est suspectée de présenter une teneur en pesticides et solvants particulièrement élevée. En dehors de la présence de pesticides, certaines graines de soja sont aussi génétiquement modifiées. Par ailleurs, l’utilisation massive de soja non fermenté soulève de plus en plus d’interrogations.

En effet, la lécithine de soja aurait un impact sur la fertilité et présenterait un risque d’accroissement du nombre d’allergies. Pour autant, une consommation maîtrisée montre des résultats favorables sur le mauvais cholestérol. Riche en acide linoléique et linolénique, la lécithine de soja pourrait prévenir la formation de plaques athéromes responsables de l’athérosclérose.

Sa dose maximale tolérée est de 3,5g par jour. Au-delà de ce seuil, le consommateur peut ressentir certains effets secondaires comme des maux de tête, des étourdissements ou une chute de la tension artérielle.

Si des recherches sont toujours en cours, la présence élevée en phytoestrogène divise l’opinion (impact sur la stérilité masculine et risques de cancer du sein). En dehors du seul domaine de la santé, la culture intensive du soja présente des conséquences environnementales non négligeables. Elle est aussi responsable de la destruction de 8 000 km² de forêt amazonienne sur la seule année 2016.

À ce jour, de nombreuses personnes consomment de la lécithine de soja par le biais de médicaments ou de plats industriels transformés. Particulièrement sollicitée pour sa richesse en protéine, la lécithine de soja interroge la science sur la réalité de ses bénéfices sur la santé. Effectivement, une forte consommation pourrait entraîner des effets désastreux sur l’environnement et sur le maintien de l’organisme.

Source : Consoglobe

Articles liés

Coronavirus : Comment faire face à l’épidémie ?

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Griffonia simplicifolia : une plante anti-stress

☙ Infos Santé Naturelle ❧

7 bonnes raisons de jeûner pour se maintenir en bonne santé

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.