fbpx
A la une Bien-être Développement personnel

L’impact des émotions sur la santé

L'impact des émotions sur la santé

L’importance des émotions positives sur notre santé n’est plus à prouver. Crise sanitaire, crise financière, bouleversements personnels… autant d’événements qui peuvent considérablement altérer notre bien-être au quotidien. Analyse des enjeux de la santé émotionnelle pour mieux la préserver.

Qu’est-ce que la santé émotionnelle ?

La santé émotionnelle se caractérise par l’atteinte d’un équilibre dans différents aspects de notre vie. La santé émotionnelle est étroitement en lien avec notre santé mentale et notre santé physique. La bonne santé émotionnelle implique cependant d’autres facteurs comme la sexualité, la spiritualité ou le soutien social, par exemple (amour, amitié, sentiment d’appartenance à un groupe…).

La définition de la santé émotionnelle peut toutefois varier d’un environnement culturel à un autre. Un centre britannique dédié à la santé émotionnelle a toutefois proposé une définition en 2017. La santé émotionnelle serait en lien avec 7 critères spécifiques de même importance et interdépendants :

  • la connaissance de soi ;
  • la confiance en soi ;
  • l’autorégulation ;
  • la croyance en autrui ;
  • les compétences relationnelles ;
  • l’efficacité personnelle ;
  • la conscience sociale.

La santé émotionnelle intègre la qualité du lien entre l’individu et son environnement social. Une personne avec une bonne santé émotionnelle développe différentes aptitudes, comme une capacité à :

  • mieux gérer les émotions ;
  • cultiver la positivité ;
  • s’écouter pour activer les changements de vie nécessaire ;
  • reconnaître ses atouts pour réaliser son potentiel.

Les raisons de l’impact des émotions sur la santé

Un grand nombre d’événements personnels ou collectifs peuvent altérer notre santé émotionnelle. C’est le cas par exemple d’un décès, de l’annonce d’une maladie, d’un problème financier ou d’une rupture. Les crises qui traversent notre époque ont également un impact puissant sur la nature de nos émotions (pandémie, guerre, inflation…).

Notons qu’un déséquilibre émotionnel peut même survenir lors d’un événement heureux nous soumettant à un stress. C’est le cas par exemple de l’arrivée d’un enfant ou d’une promotion professionnelle, par exemple. Notre organisme va en effet réagir à notre manière de penser et de vivre une situation.

Cette connexion corps/esprit explique l’apparition de certains troubles plus ou moins graves sur le long terme. Parmi les facteurs de risque, on cite :

  • un déséquilibre hormonal ;
  • une baisse des défenses immunitaires ;
  • des maladies cardio-vasculaires ;
  • une hypertension artérielle ;
  • une inflammation ;
  • les troubles digestifs ;
  • un ulcère de l’estomac.

Les émotions négatives à répétition induisent un déséquilibre hormonal dans l’organisme. Elles altèrent les transmission hormonales de notre cerveau relatives au bonheur. Une anxiété chronique raccourcit nos télomères (régions à l’extrémité des chromosomes) et accélère le vieillissement de nos cellules.

Cette propension à la négativité est présente chez chaque individu à des degrés variables. Il s’agit d’un mécanisme de défense naturel contre les agressions extérieures. Ce mécanisme de survie est indispensable pour réagir face à un environnement dangereux. Il devient cependant contre-productif quand il reste en alerte et s’attaque à notre santé.

Les solutions pour y remédier

La prise de conscience

La prise de conscience de votre mal-être est la première marche vers la guérison. L’enjeu est donc de reconnaître les différents signaux d’une détresse émotionnelle. C’est alors le cas de certains signes physiques comme :

  • la fatigue chronique ;
  • les palpitations ;
  • les maux d’estomac ;
  • le mal de dos;
  • les insomnies ;
  • la constipation ;
  • les douleurs thoraciques ;
  • une bouche sèche ;
  • des maux de tête ;
  • une baisse de la libido ;
  • une transpiration excessive.

Le corps est le réceptacle de nos émotions et de nos pensées. La douleur peut provenir d’un mal-être plus ou moins conscientisé.

La présence de douleurs doit donc vous amener à consulter un professionnel de santé. Certaines thérapies cognitivo-comportementales peuvent également vous aider à aller mieux (hypnose, EFT, etc.).

Exprimer ses émotions

Exprimer ses émotions est le meilleur moyen de maintenir un bien-être physique et psychique. La langue des oiseaux (qui consiste à donner du sens aux mots) n’hésite pas à associer la “maladie” avec l’expression “mal à dire ». Refouler ou enfouir des émotions serait donc propice au développement de certaines pathologies.

N’hésitez pas à nommer les émotions qui vous submergent sans les juger. Vous pourrez aussi partager votre ressenti avec vos proches ou auprès de personnes neutres qui sauront vous épauler (thérapeutes, groupes de parole…).

Prendre soin de soi

Prendre soin de soi reste également une des clés pour apprivoiser ses émotions jour après jour. Si l’adversité fait partie de l’existence, certains aspects peuvent néanmoins vous aider à dépasser les difficultés.

Vous pouvez, par exemple, cultiver la gratitude au quotidien. L’enjeu est donc de vous focaliser sur l’ensemble des choses simples qui parviennent à vous rendre heureux. Entourez-vous aussi au maximum de gens qui vous font du bien. Les bonnes relations avec les autres participent en effet grandement à l’équilibre psychique et émotionnel.

Enfin, apportez de la santé dans votre vie tous les jours avec des gestes simples comme :

  • enlacer ses proches ;
  • se préparer de la nourriture saine ;
  • prendre du temps pour faire ce que l’on aime ;
  • marcher dans la nature.

Si votre mal-être vient de votre passé et de certaines rancœurs, cultiver le pardon envers les autres et envers soi-même est aussi générateur de santé.

Faire preuve de résilience

La résilience “émotionnelle” est la capacité de maintenir un état émotionnel stable face aux épreuves. Cet état d’esprit peut s’affirmer par différentes méthodes. C’est alors le cas lorsqu’on accepte ses émotions et les changements inattendus qui surviennent dans nos vies. L’enjeu est donc de garder du recul sur l’existence, tout en s’appuyant sur un soutien social (proches, familles, collègues, thérapeutes…).

Pratiquer la méditation

La méditation est l’une des méthodes les plus efficaces pour prendre soin de soi au quotidien. Le principe est de s’installer confortablement et d’accueillir les pensées qui viennent, sans jugement. La méditation est idéale pour se reconnecter à soi, par le biais de la respiration consciente, par exemple. La méditation présente aussi des effets scientifiquement prouvés contre le stress, l’hypertension, les douleurs chroniques ou la dépression

Articles liés

Top 10 des laits végétaux pour remplacer le lait de vache

Coronavirus : Comment faire face à l’épidémie ?

Comment soulager les brûlures de la peau ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.