fbpx
A la une

Ramadan et naturopathie : les effets positifs du jeûne de Ramadan

Ramadan et Naturopathie_Interview Rachida MOMTAZ_Solutions santé naturelle

Pour de nombreux croyants, le jeûne du Ramadan offre l’occasion de se purifier le corps et l’esprit. Durant cette période de jeûne, certaines fonctions de l’organisme sont au repos. Quels sont les effets positifs du jeûne de Ramadan pour la santé ? Rachida MOMTAZ, Naturopathe, nous livre quelques explications suivies de précieux conseils.

Pourriez-vous nous rappeler les grands principes du jeûne du mois de ramadan ?

Le principe du jeûne lors du mois de ramadan est l’abstention de manger, de boire et d’avoir des relations sexuelles ou de fumer, et ce de l’aube jusqu’au coucher du soleil. L’objectif étant de préparer le corps et l’esprit, et de pouvoir bénéficier des vertus hygiéniques et spirituelles du jeûne.

Le jeûne permet au corps d’entamer le processus de l’autophagie. En effet, l’autophagie, quivient du grec auto (soi-même) et phagein (manger), est un mécanisme naturel, consistant à aider les cellules du corps humain à se débarrasser de ses déchets accumulés et de ses toxines, telles que les métaux lourds, par exemple. Ce mécanisme permet ainsi aux cellules de se renouveler et de régénérer le corps en cas de jeûne ou lors d’une infection. On doit cette découverte au chercheur japonais YOSCHINORI Oshumi qui a reçu le prix Nobel de médecine le 3 octobre 2016 pour ses travaux de recherche sur le sujet.

Comment préparer efficacement son corps pour le Ramadan ?

Le jeûne permet un transfert de potentiel vital vers les émonctoires, l’appareil digestif étant au repos. Cela favorise ainsi le processus d’autolyse (synonyme de l’autophagie, comme évoqué précédemment). Au troisième jour de jeûne, le système immunitaire reçoit le maximum de ce potentiel vital.

Même si le jeûneur ressent une certaine fatigue, la majorité de l’énergie du corps est consacrée au nettoyage et l’autolyse agit efficacement. Les cellules malades sont ainsi désintégrées, auto-digérées, entraînant la fabrication de corps cétoniques qui vont nourrir les cellules saines.  En naturopathie, on appelle ce processus l’élimination, qui chez certains individus se traduit par des nausées, maux de tête et de la fatigue. L’intensité de ces signes peut varier selon l’accumulation des déchets. Une fois que l’on a compris ce qui se déroule dans notre corps pendant le jeûne, on devra l’aider pour évacuer ces déchets en adoptant : une alimentation saine et de qualité, et restreinte en quantité, mais aussi en pratiquant un peu d’exercice physique comme la marche à pied, par exemple.

Comment doit se dérouler une journée de jeûne idéale ?

Afin de faciliter l’élimination des excès accumulés, il est important d’adopter un mode de vie sain, quotidiennement, durant tout le mois de ramadan.

Commencez par instaurer deux repas indispensables (« al ftour », qui est la rupture de jeûne), et une collation avant le lever du soleil (nommée « sohour »).

Pendant la rupture du jeûne, la table ne devra pas être remplie, pour ne pas manger trop, par effet psychique. Commencez par 3 dattes ou plus, accompagnées d’un verre d’eau selon la Sunna du Prophète (Bénédictions et Salutations d’Allah sur lui), puis attendre 10 minutes, le temps de faire la prière du Coucher du soleil (Maghreb).

Ensuite, on prendra un repas léger. Par exemple : des jus (smoothie* sans lait), des galettes faites avec de la levure accompagnées d’une soupe de légumes. Évitez les fritures et le sucre raffiné, qui rendent la digestion difficile. L’eau à boire est souvent tiède, car l’eau glacée risque d’entrainer des hémorragies au niveau de l’estomac.

Avant le lever du soleil, le « sohour » ne devrait pas être synonyme de repas complet. Une petite collation est suffisante. Ce sera par exemple du jus ou des salades de crudités et des légumes. Puis, vous pouvez vous rendormir en laissant le corps faire le reste du travail (l’élimination des déchets) sereinement.

Jeûner, ce n’est pas manger la nuit, comme vous l’aurez compris. Vous pouvez vous accorder une sieste en milieu de journée si vous êtes vraiment épuisé(e). La sieste ne doit pas dépasser une heure. Lorsqu’elle sera terminée, vous pourrez reprendre votre activité.

Pour aller plus loin >>> Ramadan : conseils diététiques pour jeûner efficacement

Quels bénéfices peut-on tirer du jeûne du Ramadan ?

Actuellement, aucune autre nutrithérapie (base scientifique et médicale de la nutrition) n’a pu aider le corps à retrouver son équilibre physiologique et psychique, mis à part le jeûne long et sain. Celui d’un mois tel que le ramadan en est le parfait exemple. S’il est accompli convenablement, on soigne le déséquilibre hormonal chez la femme, l’anémie, l’obésité et d’autres déséquilibres métaboliques.

Quels sont vos conseils pour garder ces bénéfices après le ramadan ?

Il faudrait commencer par changer son mode de vie quotidien.Voici à ce sujet quelques conseils simples et efficaces :

  • Consommer des denrées alimentaires naturelles et préférer la qualité à la quantité.
  • Ne pas sauter les heures des repasPrendre le temps de mastiquer ses aliments.
  • Manger seulement quand on a faim. Ne pas remplir l’estomac, laisser environ 20 % non rempli (vide) de votre estomac.
  • Pratiquer une activité sportive au moins 2 fois par semaine, pour faire travailler ses muscles.
  • Adopter la marche rapide, au moins une fois par semaine en pleine nature, en prenant une bonne respiration afin d’alimenter ses poumons en oxygène.
  • Pratiquer une séance de Relaxation simple, en prenant chaque jour 10 minutes à ne rien faire et à ne penser à rien.

Articles liés

L’ail noir : La 5e saveur aux vertus thérapeutiques

☙ Infos Santé Naturelle ❧

La 5G : Un danger pour la santé ?

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Coronavirus : Comment faire face à l’épidémie ?

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.