fbpx
Alimentation Bien manger

Les aliments à éviter quand on a la toux

Toux-aliments-à-éviter

Tousser fait partie des nombreux réflexes de l’organisme pour se défendre. Qu’elle soit grasse ou sèche, la toux est un phénomène désagréable quand elle se présente par quintes ou nous empêche de dormir. Vous souhaitez apaiser votre toux en privilégiant les aliments adaptés à votre immunité ? Voici quelques conseils à ne pas négliger.

Tousser est un mécanisme naturel permettant à l’organisme d’expulser des mucosités, de l’air ou tout autre agent irritant des voies respiratoires.

La toux sèche est une toux qui se caractérise par son absence d’expectoration. Elle est alors particulièrement irritante et fatigante, surtout quand elle se produit la nuit.

La toux grasse provoque davantage une expectoration des mucosités. Le mucus trop épais apparaît souvent de manière colorée dans les crachats. Il s’agit donc de l’expulsion de glaires plus ou moins épaisses qui encombrent les voies respiratoires.

Dans la plupart des cas, la présence d’une toux est le signe d’une infection virale ou bactérienne. Toutefois, une toux sèche ne doit pas exclure d’autres troubles comme l’asthme, un reflux gastro-œsophagien ou une allergie.

Au-delà de 5 jours de toux, nous vous conseillons d’obtenir un avis médical. Notons que changer le contenu de votre assiette peut également aider à soulager les symptômes.

Les aliments à éviter quand on a la toux

Les boissons

Certaines boissons sont à éviter lorsqu’on souhaite se remettre d’un rhume ou d’une grippe. C’est le cas des boissons qui contiennent de la caféine, comme les boissons énergisantes, le thé noir ou le café.

Avec l’alcool, la caféine est en effet responsable d’une augmentation de la température du corps. Le phénomène de déshydratation en lien avec cette montée en température est renforcée aussi par la caféine et l’alcool.

D’autres boissons sont compromises en cas de toux. C’est le cas des boissons fraîches, des jus de fruits et des sodas, dont la teneur en sucre peut renforcer un état inflammatoire.

Pour aider l’organisme à lutter contre la toux, nous vous conseillons donc de boire beaucoup, de préférence des boissons chaudes pour favoriser l’élimination du virus. Les boissons chaudes ont l’avantage d’atténuer les maux de gorge, les éternuements et la toux. N’hésitez pas à consommer davantage de thé vert, de tisane à la sauge ou au thym, ainsi que du bouillon de poule.

Les aliments difficiles à digérer

Les aliments difficiles à digérer ont tendance à aggraver sensiblement un état grippal. En cas de toux, il faudra éviter certains aliments riches en fibres, les viandes grasses ou la friture.

Préférez alors des aliments favorables à votre système digestif, comme l’ail, les viandes maigres, les poissons gras, le gingembre et les fruits et légumes frais.

Les aliments transformés

Les aliments raffinés sont particulièrement néfastes pour votre système immunitaire.

Évitez donc les aliments comme les chips, les fruits secs, le pain blanc, les glaces, les pâtes blanches ainsi que les cuissons au four. Privilégiez davantage de légumes à feuilles vertes, des aliments bruts riches en nutriments (céréales complètes, légumineuses, petits poissons gras, etc.) cuits à la vapeur.

Les sucreries

Les aliments tels que les bonbons ou les barres chocolatées sont connus pour leur teneur en sucre. Bien que gourmandes, les sucreries ont tendance à provoquer ou entretenir une inflammation. Ce phénomène fragilise les globules blancs et ralentit la lutte contre les infections.

Nous vous conseillons donc un sevrage en sucre le temps de votre convalescence.

Les aliments qui favorisent la sécrétion de mucus

Tous les aliments qui favorisent la production de mucus sont aussi à éviter pour soigner une toux. C’est le cas d’aliments comme la fraise, les épices ou les piments, qui en libérant de l’histamine renforcent un état de congestion au niveau des sinus.

D’autres aliments défavorables tels que le lait, les viandes rouges et le blé ont tendance à épaissir le mucus et engendrer des allergies.

Les fruits riches en eau

Certains fruits riches en eau sont particulièrement contre-indiqués. C’est notamment le cas des poires, des pastèques et des pêches.

Ce qu’il faut privilégier

En période de toux, certains aliments seront vos alliés, comme le gingembre, le citron, l’ananas (grâce à la présence de bromélaïne), l’huile d’olive et le poisson. Ils ont, en effet, tendance à réduire la sécrétion de mucus.

D’une manière générale, privilégiez les fruits de saison, riches en vitamine C. Pour les personnes concernées, n’hésitez pas à vous faire accompagner pour arrêter de fumer. N’hésitez pas, non plus, à consommer davantage de tisanes, du thé au miel ou de réglisse, afin de dégager les bronches et soulager la toux.

À lire aussi >>> DIY Kashayam ou sirop contre la toux

Avertissement : Les informations mentionnées dans cet article sont données à titre indicatif, elles ne sauraient en aucun cas se substituer à un avis médical, ni engager notre responsabilité. Une persistance ou une aggravation des manifestations nécessitent de consulter rapidement son médecin traitant.

Articles liés

Lécithine de soja : bon ou mauvais pour la santé ?

Carences en vitamine D : les signes à connaître !

Le sucre nourrit le cancer : vrai ou faux ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.