fbpx
Alimentation Compléments alimentaires

En quoi le zinc peut aider à soutenir notre immunité en cas d’infection virale ?

Zinc et coronavirus_Solutions santé naturelle

Toutes les catégories de population ont besoin de zinc pour vivre. Toutefois, certains profils sont susceptibles de présenter des carences importantes. C’est le cas des personnes âgées, des femmes enceintes ou des végétariens. Idéal pour lutter contre le rhume, le zinc constitue un atout majeur dans cette période d’épidémie liée au coronavirus. Vous souhaitez vous supplémenter en zinc pour renforcer vos défenses immunitaires ? Focus sur ses nombreux bienfaits et comment bien l’utiliser. 

Le rôle du zinc dans le maintien de notre santé

Le zinc appartient à la famille des oligo-éléments essentiels à notre santé, c’est le plus important, après le fer. On le trouve en quantité minime dans l’organisme, à raison de 2 à 4 grammes environ. C’est un antioxydant puissant qui se loge dans les muscles, dans la peau, le foie et les os. Malheureusement, notre organisme n’est pas en mesure de stocker le zinc. C’est pourquoi il est nécessaire de le puiser quotidiennement dans une nourriture saine et variée pour ne pas en manquer.

Notons que les apports journaliers en zinc recommandés s’élèvent à 9 à 11 mg/jour. Une femme enceinte ou allaitante pourra en consommer entre 11 et 13 mg/jour en fonction de ses besoins.

Groupe RNP (en mg/j)*
Hommes adultes 9,4-14
Femmes adultes 7,5-11
* Les besoins augmentent si l’apport en phytates (aliments complets) est élevé.
Référence nutritionnelle pour la population (EFSA, 2014 & ANSES, 2016)

Comment reconnaître une carence en zinc ?

Une carence en zinc est préjudiciable pour la santé. Elle peut être due à :

  • Une alimentation pauvre en zinc
  • Un défaut d’absorption lié à des maladies d’inflammation digestives comme la maladie de Crohn, les pancréatites, ou la cirrhose alcoolique
  • Des pertes urinaires importantes liées à la prise de médicaments (antihypertenseurs diurétiques et inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC), antibiotiques, etc…)
  • Des anomalies génétiques rares

Notons qu’une carence en zinc peut être détectable par une diminution de la production de thymuline dans le thymus.

Différents symptômes peuvent traduire un déficit en zinc. Les principaux signes d’une carence en zinc sont :

  • Une dysgueusie (altération du goût) suivie d’une agueusie (le sens du goût est alors absent)
  • Une anosmie (perte de l’odorat)
  • Une baisse des défenses immunitaires
  • Un retard de cicatrisation notamment pour les problèmes d’acné
  • Des infections à répétition
  • Une perte de cheveux, des ongles cassants
  • Un retard de croissance
  • Une anorexie
  • Une fatigue
  • Un état dépressif

Quels sont les bienfaits du zinc pour booster nos défenses immunitaires ?

Le zinc est impliqué dans de nombreux processus métaboliques de notre organisme. Il joue un rôle dans le métabolisme hormonal en agissant comme cofacteur enzymatique et comme antioxydant car il permet la protection des cellules contre les radicaux libres. Il est impliqué dans le processus de cicatrisation, dans les troubles de la croissance, dans la vision, et dans la gustation. Le zinc également de soutenir la fonction reproductive et neurologique et la fertilité. Enfin, il présente des propriétés anti-inflammatoires particulièrement intéressantes, car il joue un rôle dans la synthèse des prostaglandines et des leucotriènes. Il contribue ainsi à atténuer et à réduire la durée des symptômes des infections comme le rhume et la grippe.

Dans le contexte actuel d’épidémie liée au coronavirus, le zinc nous intéresse aussi pour son action efficace contre le rhume. Une supplémentation permet effectivement de réduire fortement la durée et les symptômes de la maladie. Les résultats sont renforcés lorsque le zinc est administré dans les 24 heures suivant le début des symptômes. La prise de zinc permet aussi de réduire l’écoulement nasal, la congestion du nez, les éternuements, la gorge irritée, la toux ou les douleurs musculaires.

À lire aussi >>> Comment soigner un rhume naturellement ?

Certains médecins ont alerté sur l’intérêt du zinc dans le traitement du covid-19.  En effet, ils rapportent avoir traité leur patient avec de l’azithromycine. Ces derniers ont également ajouté le zinc au protocole pour en décupler les effets. Le zinc est reconnu pour son activité antivirale, les résultats d’une étude récente publiée dans la revue Plos ont démontré que : «la combinaison de zinc (Zn 2+) et pyrithione (ionophore de zinc) à de faibles concentrations inhibe la réplication du SRAS-coronavirus (SARS-Cov) et du virus de l’artérite équine (EAV) en culture cellulaire. »

À lire aussi >>> Coronavirus : Comment faire face à l’épidémie ?

Quels sont les différentes formes de supplémentation en zinc ?

Une alimentation variée constitue une excellente source de zinc. On trouve le zinc en quantité honorable dans les huitres et dans les protéines animales comme le bœuf, le poulet, le fromage ou les œufs.

Le zinc est présent en plus faible quantité dans un grand nombre de végétaux. On cite par exemple les noix de cajou, le cacao, les lentilles ou les germes de blé. Il convient néanmoins de faire attention à certaines associations alimentaires qui ont pour conséquence de diminuer l’absorption du zinc. C’est le cas du thé, du café, du vin et des contraceptifs oraux. Quant à l’excès de cuivre, de calcium et de phytates (présents dans les céréales complètes), ceux-ci peuvent réduire la biodisponibilité du zinc.

Enfin, si vous prenez une supplémentation en fer ou en calcium, veillez à les prendre à deux heures d’intervalle de vos repas. En effet, ces minéraux diminuent l’assimilation du zinc par l’organisme.

En cas de carence, le zinc est disponible comme complément alimentaire sous forme de : bisglycinate de zinc issu la glycine (acide aminé), picolinate de zinc à base d’acide picolinique, orotate de zinc, gluconate de zinc, ou citrate de zinc à base de sel organique de l’acide citrique.

Des solutions buvables de zinc sous forme d’ampoules sont utilisées pour traiter les affections cutanées comme l’acné.

Le zinc doit être pris de préférence à jeun et à distance des repas. Il a la réputation de limiter l’assimilation du cuivre dans l’organisme. Une association zinc-cuivre est donc vivement conseillée pour éviter cet écueil.

Notons qu’une supplémentation en zinc empêche l’assimilation de certaines molécules présentes dans les médicaments. C’est le cas notamment des cyclines, du strontium, et des fluoroquinolones. Si vous êtes sous médication, nous vous conseillons de consulter votre médecin traitant ou votre pharmacien avant d’entamer une supplémentation en zinc.

A très fortes doses ou en cas d’usage prolongé, l’excès de zinc peut provoquer des troubles digestifs, des nausées voire des vomissements, des malaises et des crampes musculaires.

Avertissement : Les informations mentionnées dans cet article sont données à titre indicatif, elles ne sauraient en aucun cas se substituer à un avis médical, ni engager notre responsabilité. Veuillez consulter votre pharmacien ou médecin traitant avant tout usage de complément alimentaire.

Sources et références :

« Guide des vitamines et des minéraux pour une bonne santé » sélection du Reader’s digest

https://www.lanutrition.fr/zinc-0

https://www.nutrimea.com/fr/87-zinc

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00453943/document

https://www.healthline.com/health/zinc-deficiency#symptoms

https://www.healthline.com/nutrition/zinc#bottom-line

Ananda S Prasad ,  Frances WJ Beck ,  Bin Bao ,  James T Fitzgerald ,  Diane C Snell ,  Joel D Steinberg ,  Lavoisier J Cardozo La supplémentation en zinc diminue l’incidence des infections chez les personnes âgées: effet du zinc sur la génération de cytokines et le stress oxydatif ; Am J Clin Nutr. 2007 mars; 85 (3): 837-44. doi: 10.1093 / ajcn / 85.3.837.

Ananda S Prasad Le zinc dans la santé humaine: effet du zinc sur les cellules immunitaires ; Mol Med . 2008 mai-juin; 14 (5-6): 353–357doi :  10.2119 / 2008-00033

Articles liés

L’ail noir : La 5e saveur aux vertus thérapeutiques

☙ Infos Santé Naturelle ❧

5 alternatives originales à la farine de blé

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Découvrez le Fonio, l’alternative au quinoa

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.