fbpx
Alimentation Bien manger Recettes

La mousse de mer : le superaliment aux multiples bienfaits

Mousse de mer

Également connue sous les noms anglicistes Sea Moss ou Irish Moss, la mousse de mer prospère au fil des saisons dans les marées, les bassins et les criques. Analyse des nombreux bienfaits de ce superaliment sur notre santé globale.

Origine de la mousse de mer 

Récoltée depuis les années 1800 en Irlande, la mousse de mer ou chondrus  crispus est une algue nutritive, riche en vitamines et en antioxydants.

Aujourd’hui, c’est en Nouvelle-Angleterre qu’on la récolte abondamment pour en extraire le carraghénine. Ce glucide gélatineux est utilisé dans les aliments transformés pour modifier leur volume et leur texture. Suspecté d’être « cancérigène » par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer), le carraghénine n’exclut cependant pas les nombreux bénéfices de la mousse de mer sur notre santé.

L’impact de la mousse de mer sur notre santé

À l’instar des graines de chia, la mousse de mer est un aliment mucilagineux favorisant les voies digestives et respiratoires. En plus de faciliter la digestion, sa richesse en iode offre une action favorable pour protéger la thyroïde et renforcer le système immunitaire. Appliquée en masque sur la peau, la mousse d’Irlande permet d’apaiser les cas de dermatite, d’eczéma et de brûlure.

À l’heure actuelle, des recherches évoquent le rôle de l’algue rouge dans la réduction d’a-synécléine responsable de la réduction de la motricité. La mousse de mer constituerait donc un nouvel espoir dans la prévention de la maladie de Parkinson.

Riche en vitamines B2 et folates, l’algue rouge contribue à la formation de globules rouges en synergie avec la vitamine B12. Elle est aussi particulièrement recommandée pour limiter les carences dans le cadre d’un régime végétalien.

Comment consommer la mousse de mer ?

Les Irlandais sollicitaient l’algue en période de famine pour lutter contre les cas de malnutrition. Selon les Jamaïcains, elle serait aussi efficace pour traiter certains troubles de la libido masculine.

L’irish Moss est une algue insipide, idéale à utiliser comme agent épaississant dans toutes vos préparations. La mousse d’Irlande est aussi utilisée dans la confection de smoothies, de ragoûts, de soupes ou de pâtisseries sans gluten.

En remplaçant les oléagineux, la mousse de mer offre donc une alternative saine aux personnes souffrant d’allergies alimentaires. Peu calorique, l’Irish Moss est également riche en calcium, chrome, magnésium et en zinc.

À lire aussi >>> En quoi le zinc peut aider à soutenir notre immunité en cas d’infection virale ?

Recette du smoothie jamaïcain à l’Irish Moos 

Il vous faut comme ingrédients :

100 g de mousse de mer

6 tasses d’eau chaude

2 cuillères à soupe de graines de lin

1 gousse de vanille

500 ml de lait végétal

1 cuillère à café de cannelle en poudre

1 cuillère à café de noix de muscade en poudre

3 cuillères à soupe de sirop d’érable

Préparation

Préparer 100 g de mousse de mer et ôter l’excédent de sel avec une passoire. Verser ensuite l’algue et 2 cuillères à soupe de graines de lin dans un bol. Ajouter 6 tasses d’eau chaude. Laisser tremper le mélange une nuit, puis égoutter au matin.

Retirer la pâte gélatineuse et la réserver au frais. Pour préparer la boisson, verser 4 cuillères à soupe de gel de mousse dans un mixeur avec la vanille, le lait végétal, la cannelle en poudre, la noix de muscade en poudre et le sirop d’érable.

Mixer et déguster.

Notons que la mousse de mer est très riche en iode, ce qui peut provoquer un risque de surdosage responsable de dysfonctionnements de la thyroïde. La mousse de mer est donc à consommer avec modération.

Articles liés

Le régime alcalin pour lutter contre les maladies chroniques

Curcumine : la preuve de son efficacité

L’importance d’une cure de vitamine C

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.