fbpx
Alimentation Bien manger

Les bienfaits du jus d’aloe vera

Les bienfaits du jus d’aloe vera

L’aloe vera est une plante vivace de la famille des Liliacées. Originaire d’Afrique, elle se caractérise par ses feuilles épaisses et sans tige pouvant atteindre jusqu’à un mètre de hauteur. Analyse des bienfaits du jus d’aloe vera et des critères à connaître pour bien le choisir.

L’aloe vera est une plante sollicitée depuis plus de 5 000 ans pour ses bienfaits thérapeutiques. Dans la Grèce antique, les médecins la préconisent déjà pour soigner les brûlures d’estomac et les troubles digestifs. Les Égyptiens l’utilisaient également en cosmétique ou dans les rituels d’embaumement des morts.

La partie de l’aloe vera utilisée se situe dans le tissu central des feuilles. Il s’agit de la pulpe qui détient des propriétés anti-inflammatoires.

Très nutritif, le gel d’aloe vera regorge de polysaccharides favorables à notre système immunitaire. La pulpe représente également une source intéressante de vitamines des groupes A, B, C et E.

Idéal pour réguler notre métabolisme, le gel d’aloe vera contient des sels minéraux (fer, potassium, sodium, phosphore, calcium) et des acides aminés (leucine, lysine et méthionine) que notre corps est incapable de produire.

Notons que l’aloe vera Barbadensis Miller est la variété d’aloe vera la plus cultivée pour ses vertus médicinales et cosmétiques.

Les bienfaits du jus d’aloe vera

Le jus d’aloe vera offre de nombreux bénéfices pour la santé. Une consommation régulière :

  • soulage la constipation ;
  • soigne les brûlures et les irritations de la peau ;
  • aide au contrôle de la glycémie ;
  • soulage les troubles cutanés (acné, psoriasis, etc.) ;
  • assure le bon fonctionnement des os et des cartilages (collagène) ;
  • améliore le confort des intestins ;
  • limite l’oxydation des cellules (grâce à sa richesse en antioxydants) ;
  • augmente l’hydratation de l’organisme (grâce à sa teneur en eau végétale).

Comment consommer le jus d’aloe vera ?

Le jus d’aloe vera se consomme lors d’une cure d’une durée minimale de trois mois, et cela plusieurs fois par an. C’est, en effet, le temps nécessaire pour détoxifier, revitaliser et réguler efficacement l’organisme.

Pour bénéficier de tous ses bienfaits, veillez à privilégier une pulpe bio d’aloe vera brute et non transformée. Notons que le produit doit impérativement mentionner le mot “pulpe” sur son étiquetage pour justifier de sa qualité. Les mentions “jus de”, « À base de », « Extrait de » correspondent souvent à un jus d’aloe vera transformé (et qui a donc perdu de ses propriétés thérapeutiques).

Notons que le suc de l’aloe vera contient également des dérivés anthracéniques. On cite parmi eux l’aloïne (ou sève) connue pour être irritante, abortive et donc très toxique. L’aloïne se reconnaît par son goût très amer et son aspect jaunâtre à marron.

La sève d’aloe vera se situe entre l’écorce de la feuille et la gelée. La sève possède des propriétés laxatives (raison pour laquelle elle se consomme sur une très courte durée).

Notons que les labels bio et circuits courts ne garantissent pas que la plante ait été cultivée dans de bonnes conditions. Pour bien choisir, seul le label IASC certifie un grand nombre de critères de qualité (culture, cueillette à maturité, extraction du mucilage seul).

Avertissement : L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou praticien avant tout usage.

Sources :

https://www.naturopathie-en-clair.com/laloe-vera

https://www.aloemagazine.com/aloine-et-seve-aloe-vera/

Articles liés

Comment en finir avec l’alimentation émotionnelle ?

Baie de Goji : un super-aliment miraculeux

Chrononutrition : le régime 3M réduirait le recours à l’insulinothérapie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.