fbpx
Alimentation Régimes

Régime monodiète : est-ce sans danger ?

Régime-monodiète-danger

La monodiète est une cure détox consistant à manger un seul aliment sur une journée ou pendant un temps donné. Analyse des bienfaits d’une monodiète et des risques sur notre santé.

Faire une monodiète est une méthode simple et naturelle, mais pas nécessairement sans danger. Elle permet de détoxifier l’organisme, notamment les intestins et le foie.

La monodiète n’est donc pas une méthode pour maigrir, même si elle a un impact, à court terme, sur votre poids. La monodiète vise davantage à libérer le corps de ses toxines afin de retrouver de la vitalité.

Cette diète particulière se pratique à des moments clés de l’année, comme à la sortie de l’hiver ou après les fêtes de fin d’année, par exemple. L’enjeu est alors d’enrayer la charge calorique provoquée par l’enchaînement de repas (souvent copieux et lourds) à la saison froide.

La monodiète permet de mettre l’intestin au repos en absorbant un seul et unique aliment. Les aliments privilégiés pour une monodiète peuvent être des fruits (raisins et pommes), des légumes (brocolis et céleri) ou des céréales comme le riz.

En plus de drainer les déchets, cette diète permet aussi de réparer la flore et la muqueuse intestinale. Cette diète est idéale pour renforcer le système immunitaire et retrouver du tonus et de l’énergie.

La pratique d’une monodiète opère un rééquilibrage alimentaire et chasse certaines mauvaises habitudes comme l’excès de protéines ou de sucre, notamment.

Les dangers du régime monodiète

Un régime trop long

Une cure de monodiète vous expose à des effets secondaires notables comme de la fatigue et des étourdissements. Le danger d’un régime trop long est qu’il entraîne aussi une fonte musculaire (sarcopénie) due à la privation prolongée de protéines.

Des carences en vitamines et minéraux peuvent également apparaître, entraînant des difficultés à la concentration, une perte de poids importante et une chute de cheveux.

Pour éviter tout danger, la monodiète doit se tenir sur une durée de 3 jours maximum, en tenant compte des signes que vous renvoie votre organisme. Notons que les effets d’une monodiète sont perceptibles dès le premier jour et qu’il n’est pas nécessaire de poursuivre au-delà.

Les aliments à éviter

Les aliments contre-indiqués pour une monodiète sont les aliments gras, transformés ou présentant une glycémie élevée. Si on ne fait pas une monodiète à base de charcuterie ou de pâte à tartiner, d’autres aliments se révèlent beaucoup plus efficaces.

Les aliments à privilégier

Les pommes cuites

Les pommes cuites bio (ou les compotes de pommes bio sans sucre) sont intéressantes. En plus de son goût réconfortant, la pomme cuite facilite le drainage des intestins et du foie. Les fruits cuits ont une teneur moindre en fructose, ce qui les rend aussi beaucoup plus digestes.

Le bouillon de légumes

Le bouillon de légumes est idéal après une succession de repas copieux. Il convient cependant d’éviter d’incorporer de la tomate dans le bouillon, jugée trop acide pour l’organisme.

Le riz demi-complet

Cette monodiète est particulièrement indiquée en hiver pour les personnes frileuses. En plus d’être rassasiante, elle permet la détox de l’organisme par le biais de nos émonctoires (foie, reins, intestin…). Le riz demi-complet est aussi riche en fibres et moins irritant que le riz blanc pour les intestins. Le millet ou le sarrasin peuvent également convenir.

Le raisin

Idéal pour détoxifier l’organisme et stimuler les émonctoires, le raisin peut être consommé avec une quantité comprise entre 2 et 3 kilos par jour. Nous déconseillons une monodiète de raisin ou de tout autre fruit de saison pour les personnes diabétiques.

La pomme de terre vapeur

La pomme de terre vapeur est une monodiète douce, réconfortante et sans danger. Efficace pour les personnes souffrant d’arthrite, la pomme de terre vapeur se mange seule, sans ajout de matières grasses. Certaines variétés sont particulièrement appréciées comme la ratte du Touquet ou de Noirmoutier.

Pour éviter le moindre danger pendant une monodiète, il est impératif de s’hydrater régulièrement avec de l’eau ou des tisanes, ce qui aide le corps à éliminer les déchets.

La monodiète pour qui ?

Nous conseillons la monodiète pour les personnes en pleine possession de leurs moyens et justifiant d’une excellente santé. C’est pourquoi elle est contre-indiquée pour les personnes malades, qu’il s’agisse d’une maladie chronique (diabète, cancer, maladie rénale, etc.) ou d’une pathologie virale type rhume, bronchite, rhinite, etc.

La monodiète n’est pas pertinente pour les personnes présentant un état de fatigue ou pour les personnes carencées. Il en va de même pour les femmes enceintes et allaitantes qui doivent s’en passer.

Pour être sans danger, une monodiète implique d’être dans une période sans activité. C’est pourquoi elle est incompatible avec toute pratique sportive trop intense.

À lire aussi >>> Quel sport pour une perte de poids rapide et durable

Sources :

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/diabetes
https://www.naturopathe-bordeaux-reiki.fr/blog/2017/05/04/cure-detox-oui-ou-non.html

Articles liés

9 plantes aromatiques bénéfiques pour la santé

Carences en vitamine D : les signes à connaître !

Chrononutrition : le régime 3M réduirait le recours à l’insulinothérapie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.