fbpx
Bien-être Développement personnel

6 astuces pour retrouver la confiance en soi

Retrouver-confiance-en-soi

La crise sanitaire qui a touché le monde entier a eu de nombreuses conséquences psychologiques. Le manque de confiance en soi touche aujourd’hui un grand nombre d’individus, toutes professions et âges confondus, la jeunesse n’a malheureusement pas été épargnée. Analyse des méthodes à mettre en place pour améliorer l’image de soi.

L’importance de la confiance en soi

La confiance en soi peut être définie comme la capacité à se connaître et à croire en ses capacités. La confiance en soi est une ressource puissante et fondatrice tout au long de notre vie. C’est en effet grâce à elle que nous parvenons à dépasser nos émotions, avancer dans nos projets et franchir les obstacles qui se dressent sur notre chemin.

Selon Isabelle Filliozat, psychothérapeute, la confiance en soi se développe selon 4 objectifs distincts.

La sécurité intérieure

La sécurité intérieure est un sentiment important pour apprendre à être soi-même toute sa vie. Toutefois, la sécurité intérieure dépend du contexte familial et environnemental dans lequel on grandit.

Certains événements de la vie peuvent particulièrement altérer cette notion de sécurité intérieure. C’est le cas d’un abandon à la naissance ou d’un contexte familial toxique, par exemple.

La sécurité intérieure intervient donc dès les tout premiers mois de la vie. Pour développer la sécurité intérieure d’un enfant, les parents devront être à l’écoute de ses besoins primaires en lui offrant un cadre rassurant, fait d’amour et de protection.

Une affirmation des besoins

La confiance en soi est aussi reliée à la notion d’affirmation de ses besoins. Depuis sa naissance, l’enfant doit pouvoir s’affirmer en exprimant ses émotions, ses désirs, les sentiments qui le traversent.

L’affirmation revient à être à l’écoute de ses besoins sans sombrer dans l’égoïsme. Là encore, un enfant dont les besoins sont niés a plus de risques de développer une mauvaise image de soi. L’affirmation de ses besoins est, en effet, nécessaire pour façonner progressivement l’identité qui lui est propre.

Une acquisition des compétences

La confiance en soi se développe beaucoup au travers des compétences acquises au cours d’une vie. Gagner en estime de soi est effectivement plus facile lorsqu’on interagit avec le monde qui nous entoure.

La confiance en soi est aussi étroitement liée à la réalisation de soi dans un domaine particulier. La maîtrise d’une ou plusieurs disciplines peut aider à être soi-même et se révéler aux yeux du monde.

Une reconnaissance par les autres

Cet aspect est certainement le plus délicat dans l’estime de soi et le bien-être. En effet, la confiance en soi est étroitement liée au regard que portent les autres (dans sa vie personnelle ou sa vie professionnelle) sur nous-mêmes. Là encore, une personne dont on a souvent relevé les faiblesses aura plus de mal à affirmer ses émotions.

À lire aussi >>> Santé mentale : la routine efficace pour une détox émotionnelle

Comment retrouver la confiance en soi ?

Je ne me compare plus aux autres

Se comparer aux autres est le principal point commun des personnes qui manquent de confiance en elles. Avec l’essor des réseaux sociaux, les jeunes sont d’ailleurs particulièrement touchés par ce phénomène.

La comparaison se situe aujourd’hui dans différents domaines : apparences physiques, réussite sociale, situation familiale, etc.

Selon une étude, plus les personnes se comparent et ressentent de l’envie, plus elles se sentent déprimées. Pour éviter cet écueil, rappelez-vous que la vie n’est pas une compétition. Si certains parcours nous inspirent, pensez que chaque individu a son propre chemin à réaliser. Le succès des autres ne doit en aucun cas occulter vos propres forces, réussites et qualités.

Je m’entoure de personnes positives

Le regard des autres est fondamental dans la construction de l’estime de soi. La présence de personnes toxiques dans l’entourage est aussi toujours à prendre en compte. Parent, collègue, ami… L’enjeu est de réduire au maximum les liens avec les personnes qui affectent votre bien-être et exacerbent vos blocages.

Le célèbre philosophe Alexandre Jollien évoque souvent la nécessité de s’entourer d’« amis dans le bien » pour s’épanouir dans l’existence. Nourrir sa vie de positif est, en effet, fondamental pour vaincre les peurs sociales, savoir gérer les rapports de force ou prendre du recul sur nos échecs.

Je prends soin de moi

Prendre soin de soi est une nécessité, surtout dans les moments plus difficiles et les échecs. Un manque de confiance en soi est souvent exacerbé par une hygiène de vie délétère. Reprogrammer son mode de vie est aussi un moyen de cultiver l’estime de soi. Les possibilités sont nombreuses, comme :

  • adopter une alimentation saine ;
  • méditer ;
  • pratiquer une activité sportive ou artistique ;
  • bien dormir  ;
  • s’accorder des moments de futilités (série, shopping, etc.).
Je suis gentil avec moi

La plupart du temps, les critiques que l’on reçoit sur nos échecs viennent en premier lieu de nous-même. On se traite avec une sévérité qu’on tolère paradoxalement peu lorsqu’elle nous vient des autres.

Chacun le sait, tout le monde doit composer avec certaines difficultés ou blocages. Si personne n’est parfait, l’autocompassion reste un moyen efficace pour retrouver l’estime de soi sur le long terme.

Mon discours intérieur doit être positif

Trop souvent, nos discours intérieurs sont teintés de pessimisme et de négativité. Prenez le temps d’observer vos ruminations et ce que vous dites en permanence de vous-même : « je ne peux pas », « je n’y arriverai pas », « je ne suis pas assez ceci ou trop cela ».

Pour éviter cette spirale de négativité, pensez à reprogrammer votre discours intérieur avec des formules positives. Le message que vous enverrez à votre subconscient aura une influence positive sur votre réalité.

Je dois faire preuve de résilience

Savoir faire preuve de résilience consiste à réussir à vivre en dépit de l’adversité et des échecs. Chacun bénéficie d’une force intérieure pour aller au bout de ses limites, dans le respect de ses capacités.

En considérant chaque défi comme une opportunité, nous cultivons aussi chaque jour une meilleure confiance en nous. Si les blocages sont trop grands, un travail sur soi auprès d’un professionnel compétent peut néanmoins nous aider à réguler nos émotions.

À lire aussi >>> La méthode Kaizen pour atteindre ses objectifs

Sources

https://www.euro.who.int/fr/health-topics/noncommunicable-diseases/mental-health/data-and-resources/mental-health-and-covid-19
https://www.verywellmind.com/how-to-boost-your-self-confidence-4163098

Articles liés

Savon à froid : la recette simple et facile

15 Astuces pour éliminer le plastique de notre quotidien

Microbiote vaginal : comment éviter les déséquilibres ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.