fbpx
Ayurveda Médecine douce

Comment booster sa thyroïde naturellement ? 

Booster sa thyroïde naturellement

Indispensable dans le bon fonctionnement de notre organisme, la thyroïde est une glande que l’on situe à la base du cou. Elle a pour objectif de sécréter et d’orchestrer l’ensemble des hormones nécessaires à notre survie.

L’hypothyroïdie est une maladie courante au même titre que la thyroïdite et le goitre. Elle se manifeste par une altération de la glande dans son rôle de régulateur.

Analyse des différents symptômes auxquels une hypothyroïdie nous expose et les solutions naturelles qui sont à notre portée.

Quels sont les signes, symptômes et causes d’une hypothyroïdie ?

Caractérisée comme un dysfonctionnement courant de la glande thyroïde, l’hypothyroïdie est une maladie évolutive qui touche six millions de français environ.

Elle se manifeste par un ralentissement du métabolisme global pouvant entraîner l’apparition de nombreux symptômes.

Dans certains cas, l’hypothyroïdie est une pathologie silencieuse, que l’on peut toutefois dépister à l’aide d’examens sanguins ou d’une échographie de la thyroïde.

L’hypothyroïdie est une maladie qui toucherait environ 2 % des femmes en France, principalement après la ménopause.

La manifestation d’une hypothyroïdie est variable, parfois très présente ou asymptomatique. Pour autant, la survenue de troubles similaires peuvent venir affirmer un diagnostic.

Une hypothyroïdie se caractérise le plus souvent par des signes de fatigue chronique, une prise de poids inexpliquée ou une sensation d’extrême frilosité.

D’autres facteurs physiques peuvent également mettre le malade en alerte. L’observation d’une perte de cheveux, une sécheresse de la peau ou un ramollissement des ongles seront aussi des éléments à rapporter à son médecin traitant.

Une hypothyroïdie se manifestera parfois sur la sphère sexuelle et gynécologique. Les femmes atteintes pourront se plaindre d’une baisse significative de la libido, mais aussi d’un dérèglement de leur menstruation.

Chez les hommes, la maladie induit souvent des troubles de l’érection et peuvent coïncider avec la présence de spermatozoïdes mal-formés.

Certains troubles, comme le ralentissement du rythme du cœur ou des palpitations, peuvent également survenir. Ils demanderont une vigilance particulière pour les personnes déjà sujettes à certaines maladies cardiaques.

De manière plus sournoise, l’hypothyroïdie conduit souvent à une baisse des globules rouges dans le sang et à une augmentation soudaine du mauvais cholestérol. Plus rarement, cette maladie va aussi affecter la sphère neurologique du malade.

Les manifestations sont nombreuses, comprenant troubles de la mémoire, engourdissement des membres, dépression chronique et crampes.

La thyroïde est aussi indispensable pour réguler le transit intestinal. Des cas de constipation sont aussi des manifestations courantes, au même titre qu’un ralentissement du foie.

Découvrez comment réguler naturellement votre transite intestinal avec le Plantain des Indes.

Notons qu’une hypothyroïdie est parfois reconnaissable par la présence d’un goitre ou de nodules dans le cou.

Booster sa thyroïde naturellement

La survenue d’une hypothyroïdie engage un suivi médical strict et régulier. Pour autant, il est possible d’améliorer son état de santé global grâce à la mise en place d’une bonne hygiène de vie.

L’hypothyroïdie étant régulièrement associée à une prise de poids, un des premiers réflexes sera de repenser le contenu de son alimentation. L’intérêt est de valoriser des aliments riches en bons nutriments pour aider la thyroïde à mieux fonctionner.

Celle-ci appréciera les aliments riches en iode comme le poisson et les noix. Les aliments enrichis en vitamines A et B seront indispensables pour soutenir l’immunité et renforcer l’organisme. C’est le cas notamment des œufs, des carottes, du poulet ou des épinards.

À lire aussi : 6 protéines végétales indispensables pour manger moins de viande

Certains fruits comme la grenade, le raisin et le citron sont intéressants pour booster la production d’hormones thyroïdiennes.

Dans tous les cas, il sera conseillé d’éviter au maximum les plats industriels, saturés en sel, en mauvais sucres et en additifs nocifs à la santé.

Certains aliments sont aussi à éviter pour ne pas aggraver la maladie. Les crucifères comme le cresson et le brocolis, le millet ou l’arachide ont une fâcheuse tendance à entraver l’apport d’iode dont a besoin la thyroïde. Les aliments riches en œstrogènes seront aussi à exclure, surtout lorsque l’on est soumis à un traitement à la Thyroxine.

Un malade de la thyroïde est particulièrement sensible aux sources de stress qui l’entourent. Un des moyens de stabiliser la maladie est donc d’apprendre à gérer progressivement ses états anxieux.

Différents outils de relaxation sont aujourd’hui à notre disposition. C’est le cas de la méditation, du yoga ou de la respiration consciente. Vous pourrez également réaliser un travail en profondeur auprès de thérapeutes alternatifs qualifiés.

La sophrologie, l’hypnose ou la réflexologie plantaire sont autant de disciplines efficaces dans la réduction du stress. Certaines plantes adaptogènes comme la rhodiola, ont aussi la capacité de renforcer la fonction thyroïdienne tout en stabilisant l’humeur.

À lire aussi : Pourquoi l’hypnose est si efficace ?

Autre discipline de santé naturelle appréciée en Inde, l’ayurvéda offre de nombreux bénéfices pour soulager durablement les cas d’hypothyroïdie.

Une plante comme le guggul permet de faire baisser le mauvais cholestérol tout en favorisant le bon fonctionnement de la thyroïde. Elle permet, avec l’ashwagandha, de faciliter l’absorption en iode tout en ayant une action antioxydante majeure.

L’ashwagandha aide à neutraliser les agents néfastes au fonctionnement de la thyroïde. Il aura également une action bénéfique sur la libido, le sommeil et le maintien du système nerveux.

Selon les préceptes ayurvédiques, un apport en iode est indispensable pour améliorer sa santé et lutter contre les toxines et les métaux lourds.

La glande de la thyroïde est un organe complexe qui participe au maintien de nombreux organes vitaux de notre organisme. Elle a une influence sur l’humeur, mais aussi sur la croissance, la digestion ou le système neurologique.

Une hypothyroïdie peut considérablement affecter notre organisme et réduire notre vitalité. Pour autant, l’adoption d’une bonne hygiène de vie pourra stabiliser la pathologie et améliorer considérablement votre quotidien.

 

Avertissement : Les informations mentionnées dans cet article sont données à titre indicatif, elles ne sauraient en aucun cas se substituer à un avis médical, ni engager notre responsabilité. Une persistance ou une aggravation des manifestations nécessitent de consulter rapidement son médecin traitant.

 

Articles liés

La réflexologie plantaire Thaï

☙ Infos Santé Naturelle ❧

La kinésiologie

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Endométriose, les signes qui doivent vous alerter !

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.