fbpx
Alimentation Non classé

Comment faire ses jus maison sans centrifugeuse ou extracteur à jus ?

Jus maison Bio_Solutions santé naturelle

Boire un jus de fruits chaque matin est devenu presque un rituel pour bon nombre d’entre nous. Consommer du jus de fruits est une excellente source de vitamines et de minéraux, à condition de privilégier sa qualité nutritionnelle. Vous souhaitez réaliser des jus maison de qualité sans investir dans un appareil électrique onéreux ? Focus sur les conseils de la conférencière et experte en économie circulaire Aline Gubri.

Pourquoi faut-il éviter les appareils électriques pour faire son jus maison ?

Bon nombre de consommateurs préfèrent acheter des jus de fruits industriels en bouteille ou en brique. Toutefois, ces jus prêts à l’emploi dans les rayons des supermarchés ne sont pas sans danger. Le jus d’orange représente, à lui seul, un profit considérable dans le secteur de l’agroalimentaire.

Ces oranges proviennent le plus souvent des pays d’Amérique du Sud comme le Brésil. Les pays exportateurs ont en commun d’être particulièrement pauvres, avec des conditions de production très contestables.

Particulièrement volatile, la vitamine C de l’agrume a aussi peu de chance de survivre à un trajet long de 12 000 km. Notons que les jus dits « concentrés » ont été bouillis pour être moins volumineux pendant le transport. Ils ont donc perdu la quasi-totalité de leur teneur en vitamines et de leur goût lorsqu’ils sont enfin sur nos tables.

Le manque de vigilance des supermarchés sur leur chaîne d’approvisionnement constitue donc une véritable problématique en soi. Par ailleurs, le jus de fruits industriel n’est pas exempt de danger pour notre organisme. Généralement les fruits utilisés proviennent de plantation où l’agriculture intensive est privilégiée. L’usage important de pesticides dévoile une autre réalité souvent méconnue : notons qu’un verre de jus d’orange contient autant de sucre qu’un verre de soda.

Pendant longtemps, le secteur de la santé naturelle recommandait l’achat d’appareils électriques pour réaliser notre propre jus naturel. En effet, les centrifugeuses ou autres extracteurs de jus sont particulièrement efficaces pour réduire les végétaux à chair dure (comme le concombre, la pomme ou la betterave par exemple). Ces appareils électriques fonctionnent sur un principe similaire : ces machines permettent d’extraire le jus des végétaux grâce à un système de pression exercée pendant le broyage. En fonction des options, les appareils électriques varient en moyenne entre 100 et 400 €.

Comment faire son jus naturel sans appareil électrique ?

Investir dans ces outils électriques présente un certain nombre d’inconvénients. Notons qu’un appareil électrique constitue un investissement important pour bon nombre de ménages. Particulièrement encombrants, ils nécessitent également aussi le recours aux énergies fossiles, de sa conception jusqu’à son utilisation. Notons qu’une centrifugeuse ou un extracteur sont des machines bruyantes qui génèrent également beaucoup de déchets. Nettoyer chaque ustensile peut vite apparaître contraignant pour un utilisateur régulier.

Heureusement, il existe différents moyens de faire son jus maison de manière propre dans le respect de l’environnement. Comme le suggère Aline Gubri dans « le guide de l’alimentation durable », nous vous conseillons de privilégier les fruits et légumes biologiques et de saison. Leur peau, riche en vitamine, est aussi particulièrement bénéfique pour votre santé.

A lire aussi >>> 7 Astuces pour manger Bio sans se ruiner

Pour les jus d’orange, vous pouvez revenir à un presse-agrume manuel. Concernant les autres végétaux, il suffit de les râper puis de les déposer dans un morceau de linge propre non perméable. S’il s’agit de légumes à feuilles, vous pouvez les rouler délicatement pour en faire un amas compact. Refermez ensuite le tissu et pressez-le tout simplement au-dessus d’un récipient afin de récolter le jus. Pour plus de facilité, vous pouvez toutefois passer certains fruits au mixeur au préalable avant de les filtrer avec le linge. Le tissu peut être lavé puis stérilisé avec un fer à repasser chaud après l’opération.

Pour lutter contre le gaspillage, nous vous conseillons aussi de recycler les restes retenus dans le tissu. Ajoutés à de la farine, ces derniers peuvent être transformés en galette et accompagner vos repas. Notons que ces déchets sont aussi parfaits pour agrémenter votre compost naturel si vous en possédez un.

Référence :

https://www.colecosol.fr/documentation/de-documenter/les-dessous-toxiques-du-jus-d-orange

Articles liés

Le Soda: responsable de cas d’infertilité ?

Circuit court : les bons plans en Île-de-France

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Les secrets du Moringa Oleifera

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.