fbpx
Phytothérapie Solutions naturelles

Comment bien utiliser le clou de girofle pour se soigner?

Clou de girofle_Solutions Santé Naturelle

Le clou de girofle est une épice reconnue pour sa saveur piquante appréciée des plats orientaux. Appartenant à la famille des Myrtacées, le Syzygium Aromaticum est un antiseptique et antifongique idéal contre les maux de l’hiver. Focus sur ses propriétés en matière de santé et les différentes manières de l’utiliser.

Clou de girofle : quelle est son origine ?

Connu sous le nom d’Eugénia Caryophyllata, le clou de girofle est un remède abondamment cultivé à Madagascar ou au Sri Lanka aujourd’hui. Très appréciée en cuisine, l’Eugenia Caryophyllus commence son histoire au IIe siècle après Jésus-Christ sur les routes d’Orient.

Le clou de girofle fut pendant longtemps l’objet de guerres intestines entre différentes colonies. Après avoir chassé les Portugais des Molusques, les Hollandais monopolisent la culture de l’épice dès 1605. Toutefois, les Français réussiront à s’en emparer pour la planter à l’île Maurice et l’île de la Réunion.

Aujourd’hui, le clou de girofle reste indissociable de la cuisine orientale, au même titre que le cumin ou le paprika. Aliment phare du pain d’épices, le clou de girofle s’utilise aussi depuis des siècles pour ses vertus thérapeutiques notoires.

Les vertus du clou de girofle pour se soigner

Le clou de girofle est ainsi une épice aux propriétés anti-infectieuse, anti-inflammatoire et antibactérienne puissantes. On l’utilise en bain de bouche pour ses vertus antalgiques contre les douleurs gingivales et dentaires. Riche en eugénol, l’huile essentielle de clou de girofle s’utilise aussi en interne pour lutter contre les affections virales responsables des maux de gorge.

On le préconise également pour lutter contre les maladies respiratoires type bronchite, grippe et sinusite. Son usage est aussi intéressant pour faciliter la digestion et soigner la sphère uro-génitale. Puissant antiparasitaire, les spécialistes le conseillent aussi dans le soin des cystites, des diarrhées ou des parasites intestinaux.

Utilisé en application locale, le clou de girofle est capable de lutter contre un grand nombre d’infections cutanées et de rhumatismes. Il se montre efficace pour apaiser les cas de zona, d’acné, de névralgies ou d’inflammations glandulaires. En infusion et en décoction, le clou de girofle s’applique aussi bien en interne qu’en externe sur des compresses.

Puissant stimulant psychique et sexuel, le clou de girofle est un allié dans les phases de fatigue, de baisse de tension et de surmenage. En complément d’un traitement conventionnel, il permet également de traiter certaines maladies graves, type paludisme, choléra ou hépatite virale.

Les précautions d’emploi et contre-indications de l’huile essentielle de clou de girofle 

L’huile essentielle de clou de girofle est interdite aux femmes enceintes ou allaitantes et déconseillée aux enfants de moins de 12 ans. Les personnes souffrant d’hypertension ou de problèmes hépatiques devront consulter un spécialiste avant de l’utiliser.

En effet, l’huile essentielle de clou de girofle contient des phénols pouvant altérer les cellules du foie sans encadrement médical. Elle appartient donc à la catégorie des huiles essentielles hépatotoxiques  nécessitant une utilisation avec discernement. Une application locale de l’huile essentielle de clou de girofle exige une dilution à 20 % dans une huile végétale, car c’est une huile essentielle dermocaustique, ce qui signifie qu’elle peut provoquer des irritations de la peau. Notons qu’un usage en diffusion est aussi vivement déconseillé.

Articles liés

Comment se débarrasser des poux naturellement ?

L’huile essentielle d’encens « Frankincense » ses bienfaits pour la santé

DIY : le gel hydroalcoolique selon l’OMS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.