fbpx
Phytothérapie Solutions naturelles

Rhodiola : la plante anti-fatigue pour retouver le moral !

Rhodiola_Plante anti-fatigue_Solutions santé naturelle

La période hivernale implique souvent un changement de rythme et une perte progressive de luminosité. Fatigue, stress, baisse de l’immunité… un manque de tonus peut fortement affecter votre bien-être global. Heureusement, il y a la Rhodiola, une plante vertueuse favorisant l’équilibre émotionnel et intellectuel.

La Rhodiola est reconnue sous le terme de plante adaptogène, ce qui signifie qu’elle aide l’organisme à s’adapter aux événements extérieurs. Dans le vocabulaire botaniste, la Rhodiola Rosea est une racine dorée de la famille des crassulacées, dont les rhizomes sont utilisés pour concevoir des remèdes.

La Rhodiola Rosa Rovarine est une plante qui pousse principalement dans les régions froides et montagneuses. On la trouve en quantité importante en Asie Centrale, en Russie mais aussi en Scandinavie, en Sibérie, dans les Alpes, l’Islande ou la Grande-Bretagne.

La Rhodiola apprécie particulièrement l’altitude, puisqu’on peut la retrouver à des hauteurs avoisinant les 2 280 mètres.  Cette plante, caractérisée comme vivace et dioïque, peut atteindre une hauteur de 5 à 35 centimètres en moyenne.

A lire aussi >>> Griffonia simplicifolia : une plante anti-stress

La Rhodiola : entre usages et traditions

Célèbre dans les pays scandinaves, elle est souvent sollicitée pour accroître l’endurance des hommes. La légende raconte que les Vikings lui devaient même leur exceptionnelle force physique.

Il faut dire que la plante a le don d’accroître les capacités cognitives et allonger l’espérance de vie. En Sibérie, elle est aussi associée à une sexualité vigoureuse, raison pour laquelle on l’offre aux mariés pour leur assurer une descendance saine.

Très populaire en Asie, les médecins mongols la prescrivaient pour enrayer les cas de tuberculose, de cancer et de grippe. En médecine ayurvédique, la célèbre racine est surtout préconisée pour lutter contre la dépression, mais aussi renforcer les organes vitaux comme les poumons et le cœur.

D’autres vertus encourageantes

À l’instar du Ginseng, la Rhodiola est une plante adaptogène agissant sur un ensemble de fonctions physiologiques[1]. Des essais cliniques menés sur des personnes en situation de stress et de surmenage ont permis d’obtenir des résultats favorables.

En effet, une cure de Rhodiola a apporté aux sujets une meilleure concentration et une réduction significative de la fatigue.[2] Des chercheurs russes ont validé les effets antidépresseurs de la plante sur des cas de dépression légère et modérée[3]. Ils ont également pu identifier une meilleure résistance à l’effort dans le cadre d’exercices prolongés[4]

Loin d’être exhaustive, la liste des bienfaits de la Rhodiola aurait tendance à s’allonger. Elle serait un remède efficace dans les cas de pneumonies[5], d’infertilité, de dysfonction érectile[6] ou de récidives de cancer[7].

Bon à savoir La Rhodiola est conseillée à raison d’une prise de 300 mg deux fois par jour, le matin et le midi. Pour une meilleure assimilation, la prise devra être effectuée 30 minutes avant le repas. La cure durera entre 10 et 20 jours, renouvelable après une pause de 15 jours.Ce complément alimentaire est déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes et allaitantes.

Avertissement : L’ensemble des informations mentionnées n’est donné qu’à titre indicatif et ne peut en aucun cas remplacer un avis médical précis pour chaque personne. Veuillez consulter votre pharmacien ou médecin traitant avant tout usage d’un traitement phytothérapeutique.


[1]http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids=12420051&dopt=Abstract

[2]http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids=12725561&dopt=Abstract

[3]https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17990195

[4]http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15514725

[5]http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?db=pubmed&cmd=Retrieve&dopt=AbstractPlus&list_uids=16323290&query_hl=46&itool=pubmed_docsum

[6] Essais mentionnés dans : Brown RP, Gerbarg PL, Ramazanov Z. Rhodiola rosea: A Phytomedicinal Overview. HerbalGram. 2002;56:40-52. American Botanical Council, États-Unis, 

[7]http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez/query.fcgi?cmd=Retrieve&db=PubMed&list_uids=7785120&dopt=Abstract

Articles liés

Le Ravintsara : une huile essentielle aux multiples vertus

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Armoise annuelle : la plante qui guérit le paludisme

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Comment bien choisir son Baume du Tigre ?

☙ Infos Santé Naturelle ❧

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.